Aperçu des différents composants et éléments d’une machine hydraulique

Le marché de l’hydraulique connaît actuellement une évolution exponentielle. S’il a été au début utilisé dans la fabrication de simples machines, il est aujourd’hui sollicité dans de nombreux domaines, tels que l’automobile, l’aviation et les autres industries mécaniques. Au fil du temps, les chercheurs ont pu développer un large choix d’accessoires hydrauliques que l’on va détailler dans le présent article.

Matériel de filtration hydraulique et industrielle

Dans le domaine de l’hydraulique, la filtration est un moyen d’éliminer les contaminations aqueuses et les particules présentes dans l’huile. Ce composant hydraulique est réellement important, dans le sens où il permet d’augmenter la fiabilité et la durée de vie des installations, en leur fournissant un fluide propre et net. Cette conception révolutionnaire fonctionne par filtration frontale. Cela signifie que le fluide passe par une cartouche pour pouvoir filtrer les particules solides de l’huile. Cette cartouche est dotée d’une membrane poreuse qui lui permet d’arrêter les résidus ayant une taille supérieure à ses pores. Le fluide filtré est ce qu’on appelle « perméat », tandis que les particules retenues sont le « rétentat ».

La filtration diffère selon le type de membrane utilisé et la qualité de la fabrication. Une membrane cellulose permet par exemple d’obtenir une filtration nominale, tandis qu’une membrane en fibre de verre assure une filtration absolue. Outre la technique de filtration frontale, la filtration hydraulique et industrielle peut également utiliser d’autres technologies, telles que la déshydratation sous vide, l’absorption, l’échange d’ions (grâce à l’utilisation de vernis) et la coalescence. La filtration hydraulique regroupe tous les filtres nécessaires à la bonne installation et à la bonne marche des machines. Elle comprend notamment la crépine d’aspiration, le filtre d’aspiration, le spin-on… La filtration industrielle, quant à elle, rassemble tous les systèmes installés dans les usines de fabrication.

Autres composants et accessoires hydrauliques

Parmi les nombreux composants hydrauliques, on distingue aussi les valves d’équilibrage. Celles-ci font partie des éléments qui permettent de retenir les charges menantes. C’est d’ailleurs l’un de ses principaux rôles. La valve d’équilibrage est généralement positionnée en série à la sortie du récepteur ou bien raccordée à celui-ci. Le choix et l’installation du matériel doivent toutefois être faits avec soin, car une fois que l’équipement est installé, il ne pourra plus être enlevé. Son dimensionnement est également important pour qu’il puisse assurer une fonction optimale et sécuritaire. Pour choisir la bonne valve d’équilibrage, plusieurs points doivent être pris en compte, entre autres le tarage, le ressort, la façon dont elle retient la charge menante…

Les bobines et connecteurs électriques sont quant à eux des composants destinés à assurer le pilotage d’un distributeur hydraulique. Disponibles en différentes formes et modèles (carré ou rond), ils sont munis d’une connectique pour assurer une installation simple et rapide sur le distributeur. Les bobines peuvent être alimentées par un courant alternatif ou continu, selon le modèle choisi. Assurant un rôle prépondérant dans l’alimentation du circuit hydraulique, elles doivent être choisies avec soin et minutie. Pour éviter de faire des erreurs, le mieux est de se faire conseiller par un spécialiste des produits et des accessoires hydrauliques.