Les arnaques liées au travail à domicile et comment les éviter

Si vous cherchez du travail à domicile, vous tomberez surement sur une multitude d’annonces alléchantes mais qui s’avèrent être un feu de paille. Sur le net, les fausses annonces pullulent mais peuvent être identifiées en quelques secondes.

Vous souhaitez passer plus de temps avec vos enfants, travailler à l’aise depuis chez vous ou bien tout simplement vous mettre à votre compte et éviter d’avoir un responsable direct sur votre dos. Naturellement, vous allez vous rendre sur internet à la recherche d’une opportunité. Mais avec la découverte des offres, se pose la question de la confiance. Doit-on croire à ce qui est indiqué dans l’annonce. Et si c’était une arnaque ? Serais-je payer après l’envoi de mon travail ou bien mon interlocuteur va-t-il disparaitre dans la nature ? Autant de questions légitimes qui freinent vos ambitions.

Il existe cependant plusieurs méthodes pour s’assurer que l’offre que vous convoitez ne soit pas frauduleuse. La première est de scrupuleusement vérifier les contacts de la personne ayant posté l’annonce. C’est devenu un réflexe mais faire une petite recherche Google pour vérifier le nom constitue ici une nécessité. Vérifiez aussi son adresse électronique, et le nom de la société qui y figure afin de vous assurer qu’il s’agit d’une véritable entité.

Profiter de tous les avantages liés au travail à domicile et vouloir gagner de l’argent rapidement peut rendre la plupart d’entre nous aveugle au moment où il convient de faire un jugement. Malheureusement, il n’existe pas d’entreprises qui puissent vous faire gagner des millions en quelques secondes, ni en quelques clics. Méfiez-vous donc des annonces qui vous promettent la richesse ou la possibilité de gagner de grosses sommes rapidement. Voici quelques exemples d’annonces qui peuvent être des arnaques.

La réception et réexpédition de courrier

Des personnes peuvent vous proposer de réexpédier des colis, aux contenus que vous ignorez, vers des destinations lointaines. Ces colis peuvent en vérité contenir des objets volés ou interdits à la vente et le travailleur à domicile peut alors se retrouver en prison pour recel de marchandises volées. Dans la même veine, les travailleurs à domicile fournissent souvent leurs coordonnées (adresses) à ces faux employeurs qui envoient des objets achetés avec des cartes bancaires ou des chèques volés à l’adresse du travailleur à domicile afin que celui-ci les transferts vers une autre destination. La police finit par retrouver le travailleur puisque c’est son adresse qui a été initialement utilisée…

Il ne faut pas non plus avancer de l’argent si une « entreprise » vous demande de payer pour obtenir un kit de démarrage. Par ailleurs, le pli à domicile n’est pas forcément une activité bien rémunérée car la plupart des entreprises sous-traitent ce genre de services à des sociétés situées dans des pays en voie de développement et dont les travailleurs ne sont eux-mêmes pas très bien payés.

L’encaissement de chèques

Faites bien attention si une « entreprise » vous propose de devenir un intermédiaire financier. Le concept peut paraitre alléchant puisqu’il consiste à réceptionner des chèques et de les encaisser. Ensuite, il vous sera demandé de faire un virement ou un mandat cash au profit de votre employeur, en bénéficiant d’une commission sur la transaction.

Le problème réside ici dans le fait que les chèques reçus en premier lieu sont peut-être volés et que votre banque mettra du temps à s’en rendre compte. Pendant ce laps de temps, vous aurez surement envoyé l’argent à votre faux employeur. Une arnaque qui s’avère donc très couteuse selon l’argent que vous aurez transférez vers votre « employeur » et qui sera irrécupérable.

Le système pyramidal

La vente pyramidale est dangereuse et illégale dans la plupart des pays. Son principe consiste à vous proposer de vendre un produit contre des avantages financiers. On vous demande alors de recruter des gens qui seront également susceptibles de vendre ce produit. Se forme alors un réseau constitué de vendeurs chapeautés par un « parrain » qui se trouve au sommet de la pyramide. L’argent engendré provient davantage du nombre de vendeurs à qui l’on a vendu le produit que des ventes réelles.

Pour conclure…

Voici donc quelques arnaques et il en existe de nombreuses autres.

Toutefois, il faut toujours se poser quelques questions et garder certains principes en tête lorsque l’on tombe sur une annonce alléchante : A qui profite ce travail ? Y a-t-il un salaire fixe ? Qui est cette entreprise ou cette personne….

Enfin, la logique veut qu’un travail soit rémunéré. Il ne convient donc pas de payer pour accéder à un poste

A propos de l’auteur : Je suis Nassim Amisse et je suis web entrepreneur depuis plusieurs années. Je gère actuellement une dizaine de sites web. Vous pouvez me retrouver notamment sur : mon blog personnel Nassim-Amisse.com, travailler-chez-soi.info, La Caverne DLP (site de ressources en droits de label privé), ou mon prochain blog sur l’affiliation, marketing-affiliation.info.