Bien moucher son bébé : techniques et matériel

bien moucher son bebe

Moucher son bébé est un acte que chaque parent doit maîtriser à la perfection pour veiller à sa santé. En effet, que ce soit en prévention, dès que les premiers signes d’encombrement se font remarquer, ou plus tard, lorsque bébé est vraiment pris et a le nez bouché ou qui coule, le fait de moucher son bébé sera essentiel pour le soulager et pour éviter que le rhume ne se transforme en une maladie plus grave (le plus fréquemment en otite lorsque le système ORL de votre enfant est totalement encombré).

Ce passage de la toilette est très souvent le plus compliqué… Bébé n’aime pas qu’on touche à son petit nez, et comme il est encore incapable de se moucher seul, on est obligé d’utiliser des techniques ou accessoires qui ne lui plaisent pas. Quoi de plus naturel, c’est un acte d’intrusion dans son nez, il pleurera donc facilement pour vous indiquer sa gêne. Pas de panique, il ne ressentira aucune douleur, c’est l’inconfort qu’il ressentira qu’il voudra vous communiquer.

Nettoyer le nez de bébé : un geste quotidien

Tous les jours, lors de sa toilette, vous devrez procéder à un petit nettoyage du nez de votre enfant. En effet, après le nettoyage des yeux avec des compresses stériles (une par œil pour ne pas transmettre les bactéries d’un œil à un autre) et du sérum physiologique, puis le nettoyage des oreilles avec un petit coton, c’est le moment de nettoyer le nez ! Très simplement, roulez un petit bout de coton pour pouvoir l’introduire dans la narine de votre enfant. Vous pouvez mettre une goutte de sérum physiologique (que vous aurez ouvert pour le nettoyage des yeux) au bout du coton roulé, puis introduisez-le doucement dans une narine pour y ramasser les impuretés et petites saletés. Faites le même exercice avec un nouveau coton pour l’autre narine. Une fois les narines bien dégagées, c’est parfait pour la journée ! Même si cela peut paraître trop récurrent de le faire quotidiennement, c’est essentiel pour prévenir des premiers encombrements du nez. Très facile, bébé s’habituera ainsi à avoir des soins dans le nez et sera plus clément lors de soins plus intrusifs.

Premier encombrement : comment dégager le nez de bébé ?

Lorsque vous observez que le nez de bébé est un peu pris, un peu encombré, il faudra lui donner un soin plus important. Ce geste est difficile à voir car il paraît un peu violent, mais c’est celui qui est recommandé par les sages-femmes pour soulager votre enfant. Il s’agit de laver le nez de bébé avec du sérum physiologique. Il faudra mettre bébé sur la table à  langer et le positionner sur le côté. Maintenez ensuite la tête de bébé bien sur le côté pour qu’il ne bouge pas trop pendant le soin.  Si possible, la première fois, faites-vous aider d’une autre personne pour bien maintenir bébé, car il faut éviter tout risque de fausse route. Une fois bébé bien positionné et bien maintenu avec la bouche fermée, introduisez la pipette de sérum physiologique tout juste ouverte dans la narine la plus haute et pressez pour envoyer une petite dose de liquide. Le liquide ressortira ensuite dans l’autre narine avec des sécrétions nasales. Bébé va réagir mais ne vous en faites pas, ce soin est totalement indolore. Attendez qu’il reprenne ses esprits et sa respiration, essuyez son nez avec un mouchoir et tournez-le de l’autre côté pour effectuer la même manipulation dans l’autre narine. Ce soin n’est pas facile pour les jeunes parents mais son efficacité est sans pareil. Il vous permettra rapidement de soulager voter enfant, qui aura le nez propre et dégagé, évitant ainsi à toute infection de se propager et de prendre de l’ampleur. Si votre bébé pleure violemment, prenez le temps de bien le féliciter et de le câliner, et souvenez-vous que vous faites ça pour son bien, et que ce n’est que de l’inconfort, pas de la douleur !

Bébé est enrhumé : comment le soulager et faire passer le rhume ?

En cas de rhume très important et si le soin avec le sérum physiologique précédemment détaillé ne permet pas de dégager le nez de votre enfant, vous pouvez acquérir du matériel pour vous aider à le moucher correctement. Ces « mouches-bébé » ou encore « aspirateurs nasal » viendront aspirer les sécrétions nasales de votre enfant. Plus ou moins bruyants, pratiques, ergonomiques, et adaptés aux différents âges, il vous faudra comparer les modèles pour trouver votre allié ! En effet, quand bébé sera malade, il ne sera pas très patient et le soin du nez sera difficile. Il faut donc choisir l’appareil le plus adapté à ses narines (taille des embouts) et à votre utilisation. Si votre enfant est régulièrement malade et que vous en avez une utilisation fréquente, nous vous conseillons de vous tourner vers les mouches-bébé électriques, très pratiques et efficaces, plus hygiéniques que certains mouche-bébé « poire » ou à aspiration « manuelle », qui peuvent parfois être difficiles à nettoyer et pas toujours bien appréciés des enfants.

N’oubliez pas que même si c’est un soin qui ne plaira pas à votre enfant, c’est aussi celui qui pourra lui éviter une maladie douloureuse ! Moucher son enfant est donc un passage obligatoire, que chaque parent doit savoir faire pour le protéger et assurer son bien-être.