Les Brocantes et la mode du Vintage

brocantes

Depuis quelques années le Vintage est devenu tendance. Focus sur les raisons qui poussent de plus en plus les français à arpenter les brocantes le week-end.

Trouver des objets qui ont une histoire

Qu’il pleuve ou qu’il vente ils sont toujours là! Bien équipés, ils ont trouvé des astuces pour exposer le contenu de leurs greniers aux badauds.
Il faut dire que tant les visiteurs que les vendeurs, chacun semble ravi d’être ici.
Si, il y’a encore 20 ans, seuls les experts arpentaient les allées des brocantes, aujourd’hui, on trouve de tout et pour tout le monde. Les français cherchent aujourd’hui à meubler leurs maisons avec des objets hétéroclites. La mode de l’ultra aseptisé fabriqué à des millions d’exemplaires par les chaînes Suédoises est passée. Bien évidemment, chacun s’y fournit encore, mais personne ne souhaite avoir un intérieur identique à celui du voisin.
Les brocantes sont donc devenues un moyen efficace et économique pour se meubler avec des objets anciens ou désuets. L’important étant que ceux-ci transmettent quelques morceaux de leur passé, qu’ils aient « une histoire ».
Le grenier de mamie n’a jamais été aussi tendance qu’aujourd’hui!

Les brocantes ont la côte

La « chine » est même devenu un sport, certains n’hésitant pas à se lever aux aurores pour faire la meilleure affaire. Ils enchaînent ainsi plusieurs brocantes dans une même journée, et sur un parcours défini en amont. Bien souvent les chineurs se promène avec, dans leur poche, le fameux livre orange répertoriant les brocantes. Le Calendrier des Brocantes s’est même équipé cette année d’un site internet flambant neuf permettant de répondre aux recherches des chineurs plus accroc à leur smartphone qu’aux guides papier!
Preuve du fait que l’ultra connecté peut très bien se conjuguer avec la tendance vintage!

Une démarche écologique

Outre l’aspect ancien et unique des objets chinés, il faut rappeler que ces démarches permettent également de réduire les déchets. Plutôt que de jeter ce que certains appellent des vieilleries, on permet à d’autres de se réjouir de posséder celles-ci. On évite ainsi le gaspillage.
De plus, cela permet d’éviter de relancer la production de nouveaux objets. Plutôt que d’en acheter des neufs tous sortis d’une usine polluante, on préfère ainsi s’équiper d’objets encore utiles, mais à l’aspect parfois désuet.
Un aspect qui n’est pas sans leur conférer un certain charme, comme en témoignent les accrocs aux brocantes!