Les chiens guides d’aveugles : plus que de simples compagnons canins

Vivre avec une déficience visuelle est très handicapant. Les personnes malvoyantes ou non voyantes ne disposent pas d’une réelle autonomie et doivent être accompagnées au quotidien pendant leurs déplacements et les différentes tâches quotidiennes. Aujourd’hui, les chiens guides d’aveugles peuvent les aider à avoir une situation plus commode.

Le rôle des chiens guides d’aveugles

L’adoption d’un chien guide d’aveugle est aujourd’hui une nécessité pour les malvoyants. Etant dressé et formé par des professionnels, l’animal sera réactif aux ordres de son maitre et pourra l’accompagner lors de ses déplacements quotidiens. Plus qu’un simple compagnon, ce chien est un véritable appui. Il s’adapte parfaitement à l’environnement dans lequel il se trouve. A la différence d’une canne, il évite naturellement les obstacles, ce qui empêche son maitre de les confronter. Face à un danger, il sera à même de prendre les décisions  adéquates.

Par ailleurs, l’animal a été formé aux signalisations routières. Il sait reconnaître les passages piétons et les différentes zones à risque. En somme, le compagnon canin contribue fortement à préserver la sécurité des non-voyants, entre autres, les personnes ayant une déficience visuelle bénéficieront d’une meilleure  autonomie durant les déplacements.

Les races courantes des chiens d’aveugles ont souvent des espèces intelligentes et charismatiques telles que le labrador, le retriever, le caniche royal ou encore le berger malinois.

La situation des associations

D’après  les statistiques, près de 1,7 million de français souffrent  d’un trouble de la vision, dont 207 000 aveugles et 932 000 malvoyants. Ces chiffres continueraient de monter d’ici  à 2050. Malheureusement, parmi les nombreux non-voyants que l’on a pu recenser, peu d’entre eux disposent d’un compagnon canin. Pour leur permettre de profiter de l’assistance de cet animal, les particuliers et les personnes morales sont invités à faire une donation.

En effet, généralement, ce sont les associations qui s’assurent le  dressage de ces animaux. Elles s’occupent aussi du suivi des maitres durant les premiers mois de l’adoption. Le plus souvent, les chiens guides sont remis gratuitement alors que leur formation coûte assez cher. En moyenne, cela va de l’ordre de 25 000 euros, voire plus. Ainsi, soutenir les associations de dressage des animaux de compagnie est primordial.