Critères de choix d’un antiquaire confirmé

Si vous avez reçu en héritage d’un objet d’art, vous pouvez choisir de le vendre ou bien le garder pour enrichir votre collection. Quelle que soit votre décision, vous aurez besoin de faire appel à un antiquaire pour l’estimer. Vous serez ainsi fixé sur sa valeur et réfléchir en conséquence sur la démarche que vous souhaiterez entreprendre pour la suite. Pour ce faire, vous devez vous fier aux compétences d’un expert confirmé, afin de ne pas courir le risque tomber sur des personnes peu scrupuleuses.

Spécialisation

Habituellement, il s’agit d’un métier qui se transmet de génération en génération. Quoi qu’il en soit, avant de pouvoir exercer cette profession, votre antiquaire doit suivre au préalable une formation spécialisée. Pour ce faire, les apprentis ont le choix entre différents cursus sur les « métiers du marché de l’art » et qui durent entre 3 à 5 ans :

  • Etudes universitaires (histoire de l’art, sciences humaines et sociales/commerce de l’art et des antiquités)
  • Parcours en vue préparation d’une licence professionnelle antiquaire-brocanteur.
  • Cycle diplômant auprès d’un établissement d’art et obtenir des qualifications en négociateur en objets d’art et de décoration.

Qualités professionnelles

A la base, avoir le privilège de travailler avec un professionnel passionné de l’histoire de l’art comme cet antiquaire qui se trouve en Sarthe vous donnera certains avantages. A commencer par le bénéfice de ses conseils avisés, grâce à ses expertises en tant que fin connaisseur dans son domaine. Selon vos besoins, vous pouvez ainsi vous approcher d’un spécialiste en objets d’art du XVIIe siècle, armurerie, ébénisterie, jouets…

Comme il pratique également un métier dans la vente, ce professionnel devrait connaître toutes réglementations en vigueur dans son secteur d’activités. De la même manière, savoir rester à l’affût des fluctuations du marché de l’art serait un atout non négligeable. Dans cette optique, le sens de la curiosité, la capacité d’observation ainsi qu’un esprit intuitif sont des qualités essentielles. En effet, il s’agit d’un secteur assez fermé, ces caractères sont indispensables pour réussir à évoluer et faire face à la concurrence.

Point de vigilance

Si vous devez faire appel à un antiquaire il y a effectivement quelques points de vigilance à prendre en considération. Par principe, choisissez de travailler avec un professionnel reconnu dans le métier et qui a pignon sur rue.

Si vous vous décidez à vendre votre héritage, il est important de s’appuyer sur les compétences d’un antiquaire fiable. Vous aurez l’avantage d’avoir une meilleure estimation de votre bien à sa juste valeur et d’en tirer un bon prix. Pour ce faire, il effectuera son calcul à partir de son cours sur le marché en se référant aux tendances. Autrement, il se basera sur sa cote résiduelle en fonction de l’état de votre objet, sa date et son prix d’acquisition. En parallèle, vous pouvez réaliser des comparaisons de tarif, afin d’avoir une idée sur la question.

Dans l’optique où vous souhaitez conserver votre article d’antiquité, un professionnel consciencieux vous conseillera de l’assurer. Dans ce sens, avoir une bonne estimation de son prix déterminera la prime de l’assurance que vous devez payer. Ce qui vous permettra de garantir votre bien à sa juste valeur en cas de sinistre.