Les règles d’or pour bien débuter en kayak

Kayakiste

Le kayak est un sport nautique qui procure une rare sensation de liberté. Ce type de bateau offre la possibilité de se faufiler là où aucun autre ne pourrait passer : au raz du fond, entre les rochers, dans les petits passages entre les îles et le long des rivières. Avec l’arrivée de l’été, de nombreuses personnes souhaitent donc naturellement profiter de ces possibilités. Mais attention, pour bien commencer le kayak en toute sécurité et dans de bonnes conditions, il est impératif de suivre certaines règles.

Utilisez un kayak et une pagaie adaptés

Le terme « kayak » réuni en réalité de nombreuses disciplines. On peut en effet naviguer en mer mais aussi en rivière, sur un fleuve, un lac ou dans les vagues… Kayak de mer, de rivière ou wave-ski sont autant de bateaux appelés « kayak » mais pourtant totalement inadaptés à d’autres environnements que ce pour lequel ils ont été conçus. Pourtant on ne voit que trop souvent des kayaks de rivière s’embarquer pour une balade en mer, au risque de ne pas pouvoir revenir face au courant… La première consigne est donc de choisir un bateau adapté à sa discipline et à son niveau.

Il en est de même pour la pagaie qui peut s’avérer être très handicapante en cas d’utilisation de modèle inadapté. Imaginez une pagaie mer trop longue se cassant sur les rochers lors d’une descente de rivière…

N’hésitez pas à consulter des ressources comme https://les-pagaies.com pour démarrer avec un bon modèle.

Ne négligez pas le petit matériel

La pagaie et le kayak ne sont pas le seul matériel indispensable qu’un kayakiste doit prendre avec lui. En effet, il ne doit pas non plus négliger sa tenue et son équipement personnel. Ces éléments doivent être adaptés au projet de sortie, aux conditions environnementales (météo, plan d’eau…) mais aussi aux risques potentiels. Ainsi, par beau temps, un kayakiste pourra naviguer en t-shirt et short de bain mais devra également prévoir un k-way au où le vent serait amené à se lever. Dans les sports nautiques, la prévention est de mise.

De même, le kayakiste devra bien entendu disposer d’un gilet de sauvetage et d’autres éléments de sécurité en fonction de la sortie : VHF, pagaie de secours, carte marine, de quoi s’hydrater et manger, casquette, tenue chaude etc…

Ne naviguez pas à l’improviste

La mer et la rivière ne sont pas les milieux naturels de l’homme. Le risque 0 n’y existe pas et certaines règles doivent être appliquées systématiquement avant chaque balade.

Tout d’abord, il faut se renseigner sur les conditions de navigation à venir. Cela dépend du plan d’eau mais il peut s’agir de la météo, des marées, du débit dans la rivière…

Il est fortement recommandé, voire obligatoire dans la plupart des lieux de naviguer à plusieurs.

Ensuite, il faut connaitre les différentes caractéristiques du plan d’eau : passages fermés, pièges, courants, etc…