Déclaration de naissance : les organismes concernés

Un nouveau-né apporte toujours un changement dans la vie familiale. Mais il faut aussi noter que malgré sa miniature, cet enfant constitue une personne à part entière et se doit d’avoir une existence officialisée. A quels organismes faut-il déclarer la naissance de votre enfant ? Voici une petite liste.

Déclarer à la CPAM

La santé passe avant toute chose. Si bien qu’il faut effectuer la déclaration le plus tôt possible à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie. Il s’agit d’un organisme qui s’assure du remboursement des frais en rapport avec les maladies, les accidents de travail, les invalidités, les décès et aussi les naissances. Il a pour rôle de bien vérifier les situations en question avant d’accorder les remboursements. Pour une naissance, vous devez fournir un acte de naissance du bébé ainsi qu’un formulaire de rattachement n°S3705 dûment rempli.

Déclarer à la CAF

La Caisse d’Allocations Familiales est tel que son nom l’indique un organisme qui maintient la gestion et le versement des prestations au titre d’allocations d’ordre familial et social. Les employeurs, les salariés, les travailleurs indépendants et la population non active peuvent bénéficier de ce type d’allocations moyennant quelques critères à remplir. A la naissance d’un enfant, il faut s’adresser à la CAF en présentant une déclaration de situation ou une déclaration de ressources ainsi que l’acte de naissance de votre bébé.

Déclarer la naissance à la compagnie d’assurance

La déclaration auprès de votre compagnie d’assurance ou celle de votre mari est nécessaire afin d’inclure votre enfant dans le contrat multirisques habitation et responsabilité civile. C’est une étape importante afin de mettre le bébé sous la protection d’éventuels risques. Après tout, si vous le mettez à l’abri du moindre danger, pourquoi ne pas le protéger des risques importants ?

Déclarer la naissance à l’employeur

Il existe des avantages liés à la naissance d’un enfant dans une entreprise. Si l’on ne cite que le congé de maternité et le congé de paternité. Certaines entreprises offrent même un cadeau ou une prime à cette heureuse occasion.  Mais pour pouvoir en bénéficier, il faut faire la déclaration en bonne et due forme.

A noter que la plupart de ces organismes ci-hauts sont déjà prévenus à l’avance de l’arrivée au monde de votre enfant mais il faut tout de même suivre les procédures de déclaration nécessaires. Il existe un moyen de pratiquer la déclaration en bonne et due forme via une démarche en ligne.