Astuce – Diagnostic d’une installation électrique

Manipuler le courant électrique surtout lorsque l’installation est déjà vieille, peut s’avérer très dangereux. C’est la raison pour laquelle il est vivement conseillé de recourir à un spécialiste dans le domaine afin qu’il procède à des vérifications.

Il est d’ailleurs exigé depuis 2009, de procéder  à un contrôle de l’état des installations électriques dans une maison ayant plus de 15 ans d’âge avant de la vendre. Etant à l’origine des incendies, des pannes, des électrisations ou des électrocutions dans une maison, la vétusté des installations électriques dans une maison sur quatre représente un véritable danger en France. Palier à ceci requiert par conséquent des vérifications approfondies.

Un contrôle rigoureux

Il s’agit de procéder à une série de contrôles – constats visuels, des essais et autres – avec pour but de détecter des problèmes dénotant une sérieuse insécurité électrique.

Un travail aussi sérieux ne doit pas  être confié à des amateurs mais plutôt à des professionnels certifiés avec une expérience poussée dans le domaine. Il devra alors se focaliser sur quatre points clés  que sont l’alimentation électrique, le tableau électrique, la mise en terre et l’installation dans les différentes pièces de la maison.

A partir de ce constant, l’on pourra repérer l’existence (ou pas) d’un appareil général de commande responsable de la protection de l’installation dans la maison. Devant obligatoirement être accessible, cet appareil de commande doit présenter la présence d’une liaison équipotentielle, d’un dispositif de protection contre les surintensités, d’un dispositif différentiel et une installation adaptée aux pièces d’eau telles que la salle de bain ou la cuisine. Sur la même lancée, comme l’explique edlec un électricien dans l’Oise « l’expert devra vérifier l’état de l’installation intérieure et repérer tout matériel électrique inadapté qu’il faudra nécessairement changer par la suite ».

Informer le client

Un rapport doit bien évidement être fait à la fin dudit constat afin que le client soit informé de l’état de son installation électrique. Lui dire s’il y a des anomalies ou pas, les endroits où elles ont été répertoriées, les dangers qu’elles représentent et ce qu’il faudrait faire pour remédier à tout cela. A ce niveau, le client est libre de faire ou pas car loin de le forcer, l’expert ne fait que l’informer, le conseiller et le mettre en garde.

L’objectif n’étant que de prévenir les usagers, tant les propriétaires que les futurs acheteurs, des risques sécuritaires que présentent ces maisons à cause des installations électriques défectueuses.