Les diamants les plus mythiques dans l’histoire du cinéma

La bague diamant est sans aucun doute le bijou le plus fascinant du cinéma.
Elle constitue très souvent le socle des intrigues amoureuses sur le grand écran.
Sa valeur et sa brillance ont de tout temps attiré les convoitises.
Découvrez dans cet article les diamants qui ont par leur prestance marqués le monde du cinéma.

La place du diamant dans l’industrie cinématographique

Existe-t-il un classique réalisé sans bague diamant ?

Aussi longtemps que l’on s’en souvienne, il y a toujours eu des demandes en mariage dans les films d’amour iconiques.
Le diamant a fait rêver toutes les civilisations qui se sont succédé sur terre.
Brillant et scintillant, il occupe une place centrale dans le milieu de la joaillerie.
Les actrices se parent régulièrement de bijoux somptueux de la sorte lors des grandes occasions.
Les montées des marches suscitent à tous les coups un engouement inégalé !
Le Festival de Cannes, les Biennales et autres avant-premières hollywoodiennes constituent des vitrines publicitaires pour les joailliers influents.
Lorsqu’ils (ces bijoux) réussissent à convaincre sur le tapis rouge, la suite est favorable pour les affaires.
Mais très souvent, ce sont les réalisateurs qui approchent les bijoutiers pour la réalisation d’une parure, d’une bague diamant, d’un diadème ou d’un bracelet…
Le diamant est la touche glamour de l’industrie cinématographique.

Quelques apparitions du précieux minéral sur grand écran

Vous pourrez admirer des diamants mythiques dans les films suivants :

– Diamants sur canapé

Datant de 1961, ce film est un classique régulièrement évoqué lorsque l’on recense les diamants mythiques du cinéma.
L’intrigue est structurée autour du personnage féminin Holly, majestueusement interprété par la talentueuse Audrey Hepburn.
Lors d’une scène, l’héroïne reçoit en cadeau une magnifique parure de diamants jaunes : 128,53 carats, rien que ça !

– Les diamants sont éternels

Tourné en 1971, ce film fait partie de la série « James Bond », l’espion britannique au flegme légendaire.
Les diamants du scénario ont fait l’objet d’une enquête mondiale.
Suite à la disparition inexpliquée des précieuses pierres d’Afrique du Sud, James Bond (incarné par Sean Connery) va se lancer à leur poursuite afin de les ramener en lieu sûr.

– Blood Diamond

Le contexte cinématographique est différent certes, mais les diamants sont toujours au centre du film.
Réalisé en 2006, il soulève les problématiques accompagnant leur extraction :
L’esclavagisme, les trafics humains, la corruption et le financement des conflits meurtriers.

– La Panthère Rose

Le scénario du film est alléchant.
Un inspecteur de police d’origine française dénommé Jacques Clouseau se voit confier une mission de la plus haute importance : assurer la protection du plus gros diamant au monde, la Panthère Rose.
Estimée à des millions de dollars US, la pierre va se retrouver au centre d’une machination orchestrée par une épouse vicieuse et un amant cambrioleur.
Ce film a été diffusé pour la première fois en 1963.

– Un poisson nommé Wanda

Tourné en 1988, ce film est la preuve qu’humour et diamants sont parfaitement compatibles.
Il narre un cambriolage réalisé par des personnes ambitieuses. Les auteurs ? Il s’agit d’un groupe hétéroclite composé par les acolytes Ken (celui qui bégaie), Wanda (la femme fatale), Otto (le psychopathe du groupe) et George (le cerveau de l’opération).
Ce dernier finit par être dénoncé par ses anciens complices.
Hélas pour eux, il avait changé la cachette du butin.

– Snatch

Ce film met en scène un magnifique diamant de 84 carats, cambriolé à New York par un dangereux mafieux.
Un échange doit avoir lieu, mais tout ne se déroulera pas comme prévu.
Les scènes sont assez travaillées et captivantes.
À voir absolument si vous êtes fans des films au style gangster.