Les différentes techniques d’installation d’une pompe immergée

pompe immergee

Une pompe immergée est en fait une variante de pompe à relevage. Il s’agit d’une sorte de dispositif utilisé pour puiser l’eau dans un puits. Mais il permet aussi de dessécher ou de réduire le niveau de l’eau dans une cave, une rivière, un lac, ou encore sur un chantier de forage. Comme son nom l’indique, pour fonctionner elle a besoin d’être immergée ce qui rend encore plus difficile son installation. Non seulement elle ne doit pas être trop submergée d’eau, mais elle doit aussi rester stable. Il est souvent plus pratique de demander l’aide d’un expert en la matière pour l’installer convenablement.

Construction d’un plan d’ensemble de l’installation

Une pompe immergée est à la fois lourde et encombrante. On a au moins besoin de quatre bras pour la porter et l’installer. Pour une seule personne, la tenir en place pendant la fixation à la poutre ou sa maintenance à un niveau d’immersion optimale reste difficile. En tout elle va peser environ 30 à 50 kilos si on exclut le tuyau d’évacuation d’eau. Pour les puits ou les trous d’eau assez profonds, on est en général obligé de descendre assez bas pour atteindre l’eau. Dans ce cas, un bon équipement est nécessaire. Celui qui descend doit donc être attaché solidement à une corde de sécurité. En cas de soucis, il suffira de la tirer. L’autre personne qui attend à l’extérieure s’assure que tout se déroule sans encombre. Elle sera lagarante de la sécurité de l’autre.

Afin que l’installation se passe bien, il est aussi important de prévoir les différentes tâches à faire. L’établissement d’un plan d’ensemble est important dans ce cas.

L’usage d’un câble pour suspendre la pompe

Il est assez difficile de porter la pompe par ses propres bras dans le puits ou le fond. Pour ce faire, on fait usage d’un câble pour la descendre facilement. Celui-ci est normalement fourni avec la pompe. Elle est presque de la même longueur que le câble d’alimentation. De plus il doit être branché en dehors du puits ou loin du forage. Le fil sera ainsi accroché à la poutre et à la pompe. On submerge cette dernière à une hauteur d’un mètre environ du fond. Celle-ci est nécessaire pour éviter les blocages et une capacité d’aspiration maximum. Quoi qu’il en soit chaque modèle a une hauteur de maximum de refoulement. Au-delà, la pompe ne pourra pas relever correctement l’eau.

Fixation de la pompe

Quand on a immergé la pompe à une profondeur optimale, il ne restera plus qu’à la fixer solidement son tuyau PE à la poutre ou un autre support construit à cet effet. Il existe des attaches spéciales livrées avec la pompe. Elle doit être perpendiculaire à la poutre. Enfin, on s’occupe de l’installation électrique. Il n’y aura pas de difficulté particulière. On doit tout simplement brancher le câble d’alimentation sur la boite de démarrage. Attention, il ne faut pas que celle-ci soit au contact de l’eau et hésiter à utiliser des rallonges étanches.