Élaguer en toute sécurité : les règles à suivre

L’élagage est une opération qui se déroule en hauteur. Cependant, il est indispensable d’assurer la sécurité de l’intervenant et de la zone concernée. Ainsi, afin de pouvoir élaguer en toute sécurité, l’application de certaines règles s’avère nécessaire.  De quoi s’agit-il. Découvrez tous les détails dans cet article.

Le port des équipements de protection individuelle ou EPI

Le fait que les travaux d’élagage se font principalement en hauteur implique plusieurs risques. Cependant, il est crucial de protéger l’intervenant par le port des EPI.  C’est obligatoire pour tous les artisans qui sont amenés à effectuer des interventions dangereuses. Le but est d’éviter les blessures qui peuvent être engendrées par une mauvaise manipulation des outils ou bien par les branches. Les équipements de protection individuelle incluent principalement les casques, les lunettes de protection, les bouchons pour les oreilles, les gants, les combinaisons, et les chaussures de travaux.Les casques servent à amortir les coups à la tête qui peuvent survenir durant l’intervention. Quant aux bouchons pour les oreilles, ils assurent la protection auditive. Les gants et la combinaison empêchent les coupures. Puis, les chaussures de travaux évitent les glissades et les blessures des pieds. Pour éviter les chutes, un harnais de sécurité peut s’avérer indispensable.

Utiliser des matériels adaptés pour atteindre les branches en hauteur

Si vous utilisez une échelle, vous devez impérativement demander de l’aide à une autre personne. Cette dernière se chargera de stabiliser les pieds de l’échelle.  Sinon, l’usage d’une nacelle élévatrice est beaucoup plus approprié. Toutefois, il importe de ne pas laisser la nacelle s’introduire dans la couronne de feuillage. Autrement, vous pouvez hisser en vous servant d’une corde. Par ailleurs, vous devez noter qu’il existe des outils permettant d’atteindre les branches situés en hauteur sans devoir grimper. Il s’agit de la perche télescopique et de l’échenilloir. Ces matériaux offrent la possibilité de couper les branches en restant au sol. Ils ont une longueur de 6 à 8 mètres.

Sécuriser le périmètre

La sécurisation du périmètre est surtout indispensable lorsque l’arbre à élaguer est situé dans une zone très fréquentée.  Pour ce faire, délimitez la zone dangereuse à l’aide d’un ruban afin que personne ne puisse passer durant l’intervention. Cela contribue à la protection des passants. Dans le cas où l’arbre serait situé à proximité d’une ligne téléphonique ou d’un fil électrique, une grande vigilance s’impose. Les branches ne doivent pas heurter ces infrastructures, car cela risque de produire de graves accidents. Ce type d’intervention doit être confié uniquement à un professionnel comme cet élagueur qui est situé dans le 72 dont les compétences sont justifiées. Seul un expert est capable de faire face à ce genre de situation.

Faire appel à un élagueur qualifié

Il peut vous arriver de penser que vous pouvez effectuer les travaux d’élagage sans recourir à un professionnel. Certes, il s’agit d’un métier facile qui consiste à couper les branches, mais il présente d’énormes risques et dangers pour l’intervenant, les passants et les biens situés à proximité de l’arbre. Le travail se déroule en hauteur, et cela implique des risques de chutes mortelles. C’est la raison pour laquelle, un amateur ne doit pas s’aventurer à le faire. Le recours à un élagueur est inévitable lorsqu’il s’agit de travaux d’élagage. Non seulement il dispose du savoir-faire requis, mais aussi, il dispose de tous les équipements utiles à l’intervention. En plus de cela, ses travaux sont assurés par l’assurance décennale, qui en cas de dommages causés à autrui, couvre les responsabilités.