Quelles sont les étapes de traitement des eaux usées ?

Les eaux usées ne doivent pas être libérées dans la nature sans traitement au risque de mettre en danger la vie aquatique. Ainsi, la mise en place d’une station de traitement et d’épuration est de rigueur afin que les eaux souillées ne soient plus une menace pour l’environnement. Découvrez les différentes étapes de traitement des eaux usées au sein d’une station d’épuration.

Le dégrillage

Les eaux usées en provenance des foyers sont dirigées vers la station d’épuration via les réseaux d’assainissement. Dès qu’elles arrivent à la station, elles passent par un dégrilleur, un tamis qui filtre les matières inertes et grossières comme les plastiques, les chiffons, les branches ou encore les feuilles mortes. Les grilles sont ensuite nettoyées et les déchets sont envoyés vers les ordures ménagères. Le dégrillage est parfois suivi du tamisage pour récupérer les déchets de plus faibles dimensions.

Le dessablage et le déshuilage

Après le dégrillage vient le dessablage. Ce processus consiste à réduire la vitesse d’écoulement d’eau puis les eaux s’écoulent dans un premier bassin. Lors de cette phase, les matières plus lourdes que l’eau restent au fond et sont débarrassées automatiquement. Les eaux passent par la suite dans un second bassin et les graisses sont récupérées en surface. Afin que ces deux opérations se déroulent dans les meilleures conditions, les bassins sont équipés de pompes aératrices et d’un pont automoteur. Si les pompes optimisent la remontée des corps flottants et des graisses à la surface, le pont automoteur racle cette surface afin pousser les déchets sur les bâches de pompage. Les déchets récupérés sont évacués et attendent un traitement ultérieur.

Le traitement biologique

Il s’agit de la phase clé du traitement des eaux usées, car elle permet de reproduire le processus naturel existant dans les rivières, mais en mode accéléré. À ce stade, les eaux arrivent dans un bassin où des bactéries sont déjà développées. Ces dernières digèrent les impuretés pour les transformer en boues. Cette technique de traitement peut se réaliser sans oxygène ou avec oxygène.

La clarification

C’est la dernière étape de l’épuration et du traitement. Le procédé consiste à séparer l’eau des boues formées suite à la dégradation des matières organiques. Cette technique de décantation est appliquée dans des « clarificateurs », des bassins spéciaux. Au terme de la clarification, les boues se déposent au fond de l’eau et sont par la suite évacuées. Après cette étape, l’eau est débarrassée à 90% des polluants. Elle est analysée puis contrôlée avant d’être libérée dans le milieu naturel.