Comment faire faire de l’exercice à son chien?

jouet-pour-chien

Un chien n’est pas fait pour rester immobile toute la journée. Pour sa santé, votre compagnon à quatre pattes a besoin de courir et de se dépenser.
Voici quelques astuces pour l’aider à bouger.

Certaines races de chien ont besoin de plus d’exercice que d’autres

Certaines races de chiens ont besoin de se dépenser quotidiennement à un degré supérieur à d’autres. C’est le cas par exemple du Jack Russel. Ce petit chien nerveux et sportif, mais aussi très gourmand, est plein d’énergie. S’il n’a pas sa dose de promenades et de jeux dans la journée, il risque rapidement de vous faire le savoir!
C’est la raison pour laquelle il ne faut pas choisir son chien au hasard. Renseignez-vous bien sur les caractéristiques de la race du chien que vous souhaitez adopter. Si vous êtes plus canapé que baskets aux pieds, mieux vaut trouver un animal correspond à votre mode de vie, et inversement!

Jeu éducatif et physique: apprendre à rapporter

Qu’il s’agisse d’une balle, d’un frisbee ou d’un morceau de corde, vous pouvez apprendre à votre chien à rapporter des objets à l’aide d’un jouet pour chien. Attention à en choisir un qui soit adapté à votre animal.
Un jouet pour enfant n’est pas un jouet pour chien.
En plus du risque d’ingestion de petits éléments par l’animal (une mâchoire de chien créé plus de dégâts que les mains d’un bébé), vous envoyez une mauvaise information à votre chien. Il risque par la suite de penser que ces jouets lui sont réservés ce qui peut provoquer de graves accidents le jour où l’animal se trouvera en présence d’un bambin tenant un jouet.

Privilégier les ballades et en faire un moment de complicité

La plupart des chiens sont très enthousiastes à l’idée d’aller se balader, mais si le votre rechigne à bouger ses petites pattes, c’est peut-être parce qu’il souffre. Vérifiez donc qu’aucune écharde ne s’est coincée dans ses pattes, ce qui pourrait lui faire mal et le décourager.
Si il ne souffre d’aucun problème, c’est peut-être simplement parce qu’il n’éprouve pas de joie à se promener. Les ballades le long d’un chemin où de nombreux éléments peuvent le perturber (klaxons, animaux agressifs, etc) en est peut-être la raison. Pensez à changer régulièrement de parcours, afin d’éviter la routine et le stress .
Ne négligez pas non plus les moments de complicité lors des ballades. Si vous passez votre temps à crier sur votre animal pour qu’il vous obéisse, vous risquez soit d’obtenir tout le contraire, c’est à dire un animal qui n’accorde aucune attention à vos ordres, soit de le stresser. Cela peut conduire à un manque d’enthousiasme pour les sorties de la part de votre compagnon.
Avec ces conseils vous devriez pouvoir faire de la promenade un vrai moment de bien-être et de complicité entre vous et votre chien.