Les formations obligatoires pour un élagueur

Le métier d’élagueur est classé dans la catégorie des métiers à grand risque. L’élagage est pratiqué souvent en hauteur dans des différentes conditions périlleuses. C’est pourquoi une formation est obligatoire pour entrer dans ce métier. La formation des futurs élagueurs professionnels devrait être complète sur différents domaines. Les élagueurs doivent maîtriser différentes techniques et avoir des connaissances scientifiques pour exécuter avec professionnalisme leurs tâches.
La formation des futurs élagueurs a pour objectif de renforcer leurs connaissances concernant le métier qu’ils souhaitent exercer après. La formation consiste aussi à renforcer la condition physique des futurs élagueurs par des exercices physiques. La formation s’étend sur le plan physique, technique  et scientifique.  Si le postulant-élagueur a passé cette formation avec succès,  une attestation ou brevet lui serait délivré et il pourrait désormais exercer dans le métier d’élagueur professionnel et il peut être rémunéré pour ces travaux.

La formation physique et technique

La formation physique consiste à renforcer l’endurance de l’élagueur car le métier qu’il va exercer exige beaucoup de résistance physique. Il devrait pouvoir travailler souvent en hauteur, quelques fois en suspension pour atteindre les branches et pouvoir les couper. De bonnes conditions physiques sont testées par des  épreuves  d’escalade et de suspension indispensables pour les travaux d’élagage. Les travaux accomplis par les élagueurs comme ceux qui sont dans le service d’élagage d’arbre 34, grâce à la formation physiques qu’ils ont reçue, sont professionnels et efficaces et surtout satisfaisants.

La formation technique consiste :

– à apprendre aux élagueurs l’utilisation et le mode d’emploi des équipements de sécurité nécessaires à leurs travaux d’élagage. Les cordages, les harnais font parties de ces équipements et les élagueurs doivent les maîtriser parfaitement pour éviter les accidents durant l’exécution de leurs travaux d’élagage. Les équipements de sécurité utilisés devraient respecter les normes exigées et le manquement à ces normes pourrait  être sanctionné sévèrement. Quand les conditions de sécurité sont bien respectées, les élagueurs peuvent exécuter leurs tâches sereinement et sans inquiétudes.

– à apprendre aux élagueurs les maniements des outils utilisés en élagage comme les tronçonneuses et les autres outils qui servent à découper ou à tailler les branchages. Sans formation au préalable, ces outils peuvent blesser l’élagueur lui-même vu les difficultés rencontrées en exécutant les travaux d’élagage. En cas de panne de ces outils, les élagueurs devraient  être capables de les réparer pour assurer l’exécution de leurs travaux d’élagage.

– à faire savoir aux élagueurs les façons de tailler les arbres sans les dégrader en prenant garde de ne pas obstruer ou gêner la circulation de la sève de l’arbre, sinon la vie de l’arbre est en danger et quand l’élagage dégrade l’arbre, ce n’est pas professionnel. La maîtrise de cette technique est acquise après la formation scientifique indiquée ci-après.

La formation scientifique

Cette formation est focalisée dans l’étude de la biologie végétale concernant les arbres. Les élagueurs travaillent généralement sur les arbres et ils doivent avoir des bonnes connaissances sur les différentes espèces d’arbres pour pouvoir bien exercer leurs travaux d’élagage. Chaque espèce d’arbre a sa propre spécificité donc l’élagage de chaque espèce d’arbre est différent. Sans les connaissances poussées concernant la biologie des arbres, les élagueurs ne pourraient pas différencier les espèces d’arbres et ne pourraient bien exécuter l’élagage et l’élagage mal-fait pourrait  porter atteinte à la vie de l’arbre élagué. La formation concernant l’environnement est aussi dispensée aux élagueurs. Les travaux d’élagage pourrait être néfaste à l’environnement si les élagueurs n’ont pas été formés dans ce domaine, comme exemple : les branches coupées doivent être rassemblées et envoyer à des entreprises de recyclages au lieu de les laisser disperser auprès de l’arbre élagué. En conclusion, on peut dire qu’un élagueur bien formé pourrait assurer et garantir des travaux d’élagage professionnel et fiable.