La gale de boue du cheval, c’est quoi exactement ?

Chaque année, quand l’été se termine, on pense que le cauchemar avec les mouches, les moustiques ainsi que les autres insectes volants qui rendent la vie de nos chevaux difficiles, disparaissent enfin. On pense de ce fait que nos amis pourront maintenant vivre tranquillement pendant la saison des pluies. Pourtant, ce n’est pas le cas parce que la gale de boue ne les lâche pas. La gale de boue, on entend souvent parler, mais beaucoup d’entre nous ignorent quand son cheval est atteint de cette maladie.

Définition de la gale de boue du cheval

Contrairement à ce qu’indique son nom, la gale de boue n’est pas de la gale proprement dite, en effet, il s’agit d’une infection de la peau que l’on appelle aussi pyodermite ou dermite infectieuse. En principe, ce sont les terrains humides qui favorisent cette infection. Et une fois installé, le propriétaire doit rapidement rechercher un remède pour que cela ne s’aggrave pas. Dans la plupart du temps, l’endroit atteint par la gale de boue est le bas des membres et le creux des paturons. Mais elle peut également se loger sur le dos et la croupe étant donné que les chevaux préfèrent plus que tout rouler dans les sables et même la boue. C’est pourquoi les chevaux qui vivent dans les prés sont particulièrement sujets à la gale de boue.

Les symptômes de la gale de boue

La gale de boue se reconnait facilement. Sur la partie atteinte, vous pourrez remarquer des rougeurs, des inflammations sur la peau ou des croûtes plus ou moins suintantes. Ces derniers sont assez douloureux pour le cheval. De ce fait, dès que vous constatez la présence de l’un de ces symptômes, vous devrez lui apporter le maximum de soin et de traitement. De plus, une fois que la gale de boue est mal soignée, les membres de votre cheval peuvent être obstrués, ce qui provoque une douleur locale. Donc, pour ne pas aggraver l’infection, mieux vaut le soigner dans les brefs délais. D’ailleurs, le traitement de la gale de boue n’est pas assez difficile.

Le traitement de la gale de boue

Bien évidemment, l’idéal est de faire installer son cheval dans un endroit sec. Mais cela est souvent difficile surtout pour un propriétaire qui a tendance à laisser ses chevaux dans les prés. De ce fait, le meilleur remède pour faire disparaitre la gale de boue est le fait de nettoyer les zones atteintes chaque jour avec un bon soin pour chevaux. Cela doit s’effectuer régulièrement même si le cheval ne travaille pas. Et s’il travaille, il est préférable de le nettoyer avant et après son travail. Cela est la meilleure option pour enlever tous les boues ou sables dans la plaie. Ce traitement peut durer plusieurs semaines, surtout dans le cas où vous n’installerez pas votre cheval dans un endroit sec.