La gestion de carrière : pourquoi est-elle indispensable ?

En France, la gestion de carrière est une mission qui incombe aux responsables des ressources humaines. Elle est essentielle pour chaque entreprise et doit d’ailleurs être mise en œuvre selon des conditions bien précises. En quoi co

nsiste-t-elle et pourquoi doit-elle être réalisée ?

Les objectifs de la gestion de carrière

La gestion de carrière a pour objectif de suivre la carrière professionnelle de chaque salarié et de l’aider à progresser au sein de l’entreprise. Des évaluations sont faites régulièrement de sorte à dégager les forces de chaque travailleur ainsi que les lacunes qu’il serait possible de combler grâce à des formations.

Les avantages de la gestion de carrière pour les employeurs

Au sein d’une entreprise, les responsables RH servent d’intermédiaires entre les employeurs et les employés. Ils ne s’occupent pas seulement de recruter de nouveaux employés, mais veillent aussi à ce que chaque employé reste fidèle à l’entreprise. Pour ce faire,

  • des formations sont octroyées
  • des avantages sociaux sont accordés
  • une reconversion professionnelle peut être envisagée
  • des possibilités d’évolution sont planifiées

Il faut comprendre que pour une entreprise donnée, recruter de nouveaux candidats revient plus cher que de fidéliser les salariés déjà en service. Avec de nouveaux employés, l’employeur doit encore investir dans les formations de base sans compter les formations plus poussées dont ils peuvent avoir besoin. Il doit également attendre que les nouveaux candidats adhèrent au concept de l’entreprise et se familiarisent avec leur environnement de travail.  Autrement dit, la productivité d’un novice, même expérimenté, peut tarder à venir.

Avec des employés déjà au fait des valeurs de l’entreprise et de ses activités, la productivité s’installe plus vite. De plus, comme l’entreprise les a déjà formés à la base, elle n’a plus à investir autant. Ce n’est que lorsqu’un besoin de formation surgit après un entretien de carrière que d’autres formations de spécialisation sont planifiées. En d’autres termes, les salariés qui travaillent déjà pour une boîte ont déjà les compétences et les talents nécessaires pour développer l’entreprise. Il est ainsi logique que l’employeur préfère les fidéliser étant donné qu’il a déjà fait de gros investissements pour eux.

Outre les responsables RH, d’autres acteurs de l’entreprise participent aussi à gérer les carrières. Il y a la direction, les représentants du personnel et bien sûr les salariés eux-mêmes.

Les avantages de la gestion de carrière pour les employés

Pour les employés, une bonne gestion de carrière au sein de l’entreprise est la promesse de progresser rapidement. C’est un fait rassurant puisqu’en sachant qu’ils ont des perspectives d’évolution, les salariés sont plus motivés, plus productifs et plus fidèles.

Les outils indispensables pour bien gérer les carrières

Pour mener à bien la gestion de carrière, les responsables RH doivent travailler sur le plan collectif et sur le plan individuel. Leur but est de déterminer les attentes professionnelles de chaque salarié afin de planifier un parcours adapté à chacun. Divers outils sont à leur disposition :

  • les entretiens annuels individuels :

Ces rendez-vous annuels permettent d’enclencher le dialogue avec chaque salarié. Leur objectif : déterminer leurs attentes et faire en sorte qu’ils puissent exprimer leurs griefs s’ils en ont. Grâce à cette communication, l’entreprise peut prévenir tous risques d’abandon de poste ou de démission des employés. En cas de problème, une solution est mise en œuvre assez vite.

  • Les bilans de compétences :

Ce sont des évaluations qui permettent de faire le point sur l’employabilité de chaque salarié. Autrement dit, elles servent à déterminer les réelles compétences des employés et leurs points faibles. L’entreprise peut ensuite les orienter vers des postes plus adaptés ou planifier des formations pour pallier aux faiblesses détectées.

  • Les plans de formation :

Les plans de formation servent à renforcer les compétences des salariés et à les rendre plus polyvalents en fonction des besoins de l’entreprise. Dans certains cas, elles servent aussi à améliorer la spécialisation d’un salarié dans l’accomplissement d’une tâche précise. Grâce à l’acquisition de ces nouveaux modules, les évolutions professionnelles deviennent accessibles à tous, voire une reconversion professionnelle.

  • Le développement de nouveaux métiers :

Avec les avancées technologiques actuelles, d’autres métiers se développent. Il revient aux employeurs de les déterminer et d’orienter leurs salariés vers ces nouveaux postes par le biais de formations. Ces dernières permettent d’acquérir de nouvelles compétences et de pouvoir s’adapter aux besoins émergents sur le marché du travail.

L’association de ces divers outils et la fluidité de la communication sont la base de toute gestion de carrière.