Gros plan sur la mécanique de précision

La mécanique de précision est un secteur industriel qui consiste à fabriquer et à employer des pièces fabriquées à une haute précision. Cette matière si particulière reste méconnue du grand public et pourtant, elle joue un rôle majeur dans de nombreux domaines. Heureusement, cet article dévoile tout ce qu’il faut savoir sur cette discipline. Focus !

La mécanique de précision en quelques lignes

La mécanique de précision entre en jeu lorsqu’il est question de fabriquer ou encore de mettre en œuvre des pièces de très faible tolérance. Ces dernières, généralement de petite taille, nécessitent une délicatesse ultime et des professionnels vraiment rigoureux. Les domaines concernés de près par cette matière sont, notamment la construction aéronautique, l’armement, l’automobile, l’industrie horlogère, l’agroalimentaire, la parfumerie et le cosmétique, la tôlerie et le bâtiment ainsi que l’agriculture. Il existe un certain nombre d’entreprises d’usinage spécialisées dans ce domaine. Cet organisme se compose d’une équipe d’ingénieurs ayant acquis une formation approfondie sur cette matière afin de pouvoir offrir un service de qualité. Ceux-ci sont missionnés pour manipuler des appareils très sophistiqués bénéficiant d’innovations technologiques.

En raison de leur faible dimension, les pièces ont des profils relativement complexes. Pourtant, celles-ci doivent être irréprochables, parce qu’elles vont être utilisées dans des secteurs qui requièrent une précision sans faille. Aussi, une fois la réalisation de pièces d’outillage terminée, celles-ci sont soumises à des tests rigoureux et de contrôle qualité. La mécanique de précision fait appel à des approches très poussées. On peut citer, entre autres, le tournage, le fraisage, le forage, le rodage, le traitement thermique, le traitement de surface et la rectification.

Zoom sur les principaux métiers de la mécanique de précision

Le secteur de la mécanique de précision permet d’accéder à plusieurs métiers. Premièrement, on retrouve le technicien en optique de précision. Les spécialités de ce professionnel sont la silice et/ou le verre qui constituent tous les objets optiques, dont les caméras, les microscopes ou les jumelles. Cette matière offre plusieurs débouchés comme l’astronomie, les fibres optiques, l’optique instrumentale ou encore le cinéma. Cette profession peut être exercée dans des entreprises utilisant ces dispositifs ou encore au sein de certains laboratoires de recherche. Deuxièmement, il y a le décolleteur. C’est un métier qui consiste à créer des pièces de précision nécessaires au fonctionnement des appareils. Pour y accéder, il faut passer un CAP d’opérateur-régleur durant 2 ans.

On retrouve aussi le microtechnicien. Ce dernier œuvre dans la réparation et la fabrication des pièces de très petite dimension. Ceux qui souhaitent exercer cette profession doivent justifier d’un bac pro microtechnique. Il est également possible de préparer un DUT ou encore un BTS. Les principaux débouchés sont l’aéronautique, l’optique, l’électroménager, le médical et l’automobile. Par ailleurs, le métier de la mécanique de précision comprend le métrologue. C’est un expert des appareils de mesure. Il réclame un niveau bac + 2 minimum. Certaines universités proposent, d’ailleurs, des masters, pour ceux qui souhaitent exercer en tant qu’ingénieur. Il y a enfin l’horloger. Ce dernier est missionné pour réparer, régler voire dessiner des mécanismes. Les formations nécessaires sont notamment le CAP horlogerie, le BMA horlogerie et le DMA horlogerie.