Impression 3D : un marché en pleine explosion

impression 3D

D’ici 4 ans, le marché de l’impression 3D devrait doubler pour atteindre la somme de 23 milliards de dollars. Retour sur une ascension fulgurante.

Il n’y a encore pas si longtemps, l’impression 3D n’était qu’une mode, voire même quelque chose d’inconcevable. Mais plus le temps avance, et plus cette technologie prend de l’ampleur, aussi bien dans les résultats qu’elle produit que par le culte que lui vouent certains passionnés.

Une croissance impressionnante

Sa croissance n’est pas prête de s’arrêter, puisque les experts du cabinet américain DC prévoient un passage de 12 milliard en 2018 à 23 milliards en 2022 : le poids de ce marché devrait donc doubler en quatre ans ! Cela s’explique par l’engouement de plus en plus important des professionnels mais aussi par des machines toujours plus puissantes et rapides. De nouveaux matériaux font sans cesse leur apparition, permettant des utilisations variées par de nombreux secteurs d’activité. Ces matériaux devraient même, toujours selon cette étude américaine, passer devant les logiciels en termes de revenus. Ainsi, les prototypes et pièces de rechanges devraient représenter 45% des dépenses mondiales du secteur en 2019.

Quel impact en France ?

En ce qui concerne les secteurs géographiques, ce sont comme on pouvait s’y attendre les Etats-Unis qui représentent la plus grande part des dépenses avec 5,4 milliards de dollars, devant l’Europe Occidentale avec 4 milliards. Et la France dans tout ça ? Chez nous, l’impression 3D est un secteur qui recrute, notamment en raison de cette croissance importante du marché. Ainsi, le nombre d’offres d’emploi du secteur a doublé depuis 2016, plaçant celui-ci bien au-dessus de la moyenne en termes d’offres et de recrutement.

Ce marché est donc une aubaine pour de nombreux profils variés, qui y trouveront des opportunités dans divers secteurs d’activité. A noter que le secteur scientifique, et tout particulièrement la santé, ont de plus en plus recours à cette technologie, offrant également de nombreuses possibilités intéressantes aux profils qualifiés qui souhaitent travailler dans ce milieu. D’autant plus que paradoxalement, le secteur est finalement assez peu concurrentiel.

De nombreuses opportunités

En effet, les entreprises ont encore du mal à trouver des professionnels qualifiés dans l’impression 3D, ce qui s’explique par le fait que cette technologie prend de l’ampleur très rapidement, bien plus rapidement que le nombre de demandeurs d’emplois compétents pour ces postes. De plus, il s’agit d’un marché relativement nouveau et la France a encore beaucoup d’éléments à améliorer pour devenir une pionnière de l’impression 3D.

Pourtant, la 3D reste un sujet de passion pour de nombreux professionnels aguerris en France. Par exemple, la boutique en ligne CGShop tenue par Matt Guetta, référence en la matière, propose des licences et des formations complètes sur des moteurs de rendu et de modélisation 3D comme V-Ray. Un expert de la modélisation 3D fait partie des profils indispensables qui joueront un grand rôle dans l’essor de l’impression 3D en France.

Outre le manque de formations et études spécialisées dans le domaine, il faut également travailler sur un référentiel du métier, notamment en ce qui concerne les normes et la sécurité des matériaux et des machines. Pour pouvoir suivre l’expansion impressionnante de ce marché et se positionner face à la concurrence des Etats-Unis, ces progrès sont indispensables. Mais en y travaillant, notre pays pourrait bien devenir un territoire de référence en matière d’impression 3D !