L’histoire permet d’acquérir des compétences en lecture et en écriture

À bien des égards, l’histoire est aussi bonne qu’un cours de français pour développer les compétences en lecture et en écriture parce qu’elle fait appel à bon nombre des mêmes techniques et ajoute plusieurs autres éléments. L’étude de l’histoire implique la lecture de différentes sources – qu’il s’agisse de documents, de lettres ou même de romans – et l’extraction de thèmes et de motifs, de détails et la compréhension de ce que ces éléments nous révèlent sur le passé.
L’histoire ajoute des couches de politique et de changement social qui informent le monde moderne. L’écriture est le moyen de communiquer les découvertes et les observations passionnantes de l’étudiant en histoire, et en tant que telle, l’histoire nous apprend à bien lire et à bien écrire.Si on doit apprécier l’écriture et l’histoire, on ne doit pas passer sans parler de Dimitri Casali, un écrivain français connu par le mot vulgarisation et possédant un nombre important de livres d’histoire.

L’histoire permet d’acquérir des compétences en interprétation et en analyse

L’histoire est fondée sur les archives laissées derrière-eux par des décennies et des siècles passés. De sorte que l’étude de l’histoire est intrinsèquement un acte d’analyse et d’interprétation. De la même manière que l’on lit la littérature classique pour comprendre quelque chose sur l’auteur et la société d’où elle provient, on regarde les documents historiques et les lettres, les romans et l’art, pour comprendre l’époque qui les a créés. Cela donne à l’étudiant en histoire plusieurs compétences qui s’appliquent à tous les aspects de la vie et qui sont parmi les outils les plus utiles à apporter au monde. Nous apprenons à comparer les interprétations contradictoires et à identifier les préjugés. Nous apprenons à voir un problème sous des perspectives multiples. Nous apprenons à évaluer les preuves et à déterminer leur valeur. Une bonne compréhension de l’histoire laissera à tout étudiant cet indispensable inventaire de compétences qui peut mener n’importe qui loin dans la vie.

L’histoire nous aide à comprendre le changement

Le monde qui nous entoure est en perpétuel changement, et la compréhension du rôle du changement dans la société joue un rôle central dans la capacité d’interpréter le monde que nous voyons aujourd’hui. Sans comprendre pourquoi les choses étaient différentes et comment elles interagissaient pour se façonner les unes les autres, il est impossible d’avoir une image complète d’ici et maintenant. L’histoire nous fournit une idée précise des raisons pour lesquelles les choses changent, des mécanismes qui entraînent le changement, de l’importance de certaines caractéristiques du changement pour d’autres et de l’ampleur différente du changement. Inversement, en nous donnant une compréhension du changement, l’histoire nous aide aussi à comprendre la stabilité et les continuités qui existent du passé au présent et de la société à la société. Bref, l’histoire est un outil pour comprendre le monde.