Les monuments les plus célèbres de l’Inde en dehors du Taj Mahal

Sur le plan culturel, l’Inde est de loin l’une des destinations d’Asie du sud qui ont le plus à faire voir. Entre ses somptueux palais vieux de plusieurs centaines d’années et ses nombreux monuments religieux, le voyage vaut le détour. En dehors du Taj Mahal qui est le plus connu, le pays regorge de sites exceptionnels.

Si vous envisagez de faire un voyage culturel en Inde, voici les monuments les plus célèbres à découvrir en dehors du Taj Mahal.

Le Fort de Mehrangarh en Inde

Inde-Fort de Mehrangarh

Tout d’abord, l’État du Rajasthan, très connu pour ses temples et autres monuments historiques, abrite aussi des monuments historiques au symbolisme très puissant. C’est le cas du Fort de Mehrangarh, situé dans la vieille ville de Jodhpur. Il domine le paysage par son emplacement stratégique situé au sommet d’une montagne, d’où vous avez une vue imprenable sur la plaine.

Il a fallu 10 ans, 500 éléphants et une dizaine de milliers d’hommes pour le construire. L’édifice vit au rythme des mythes dont l’un des plus populaires localement est l’emmurement de l’architecte dans le palais par Rao Jaodha de peur qu’il divulgue les secrets du fort. Pour un voyage sur mesure Inde, c’est un must.

Temple d’or Harmandir Sahib

Inde-Temple d’or Harmandir Sahib

Ensuite, véritable attraction à Amsitar, dans l’Etat du Pendjab, le temple d’or est le symbole même de la religion sikh. Il doit en effet sa réputation à son étincelant manteau d’or, acquis après sa reconstruction en 1764, quoique sa construction remonte à 1601.

Tout le symbolisme qui l’entoure est exacerbé par sa localisation, au beau milieu d’un lac regorgeant de carpes koï. Ces eaux donnent en effet leur pouvoir au temple puisqu’elles seraient en mesure de guérir miraculeusement.

La cité fantôme de Fatehpur Sikri

Inde-Fatehpur Sikri

Puis, c’est la ville d’Akra, dans l’État de Pradesh qui a le privilège d’abriter cette cité fantôme. Site touristique par excellence, la cité était une vraie ville il y a quelques années. Elle a abrité de 1571 à 1585 la capitale de l’Empire Moghol, d’où la finesse de son architecture. Elle s’est désertée du fait de la sècheresse.

Vous pouvez y accéder depuis une imposante porte d’entrée. Si l’enchantement commence dès l’entrée, attendez d’être à l’intérieur pour découvrir des bâtiments remarquables.

Les grottes d’Ajanta et Elloha

Enfin, dans l’État de Maharashtra, les sites d’Ajanta et d’Elloha représentent de véritables joyaux. Comportant une bonne trentaine de grottes, dont les plus vieilles datent du 2e siècle av. J.-C., le site d’Ajanta a été façonné à même la roche pendant 8 siècles. Ces grottes sont en effet situées au coeur d’une nature luxuriante, bercées par une cascade. Datant du 11e siècle, le site d’Elloha attire essentiellement par ses 37 grottes et le temple qu’il abrite qui fait plus de 30 mètres de haut.