Musique : faut-il débuter par du classique ?

des étudiants de musique classique

Il n’est pas rare que les passionnés de musique hésitent à s’inscrire dans une école pour apprendre de peur de se retrouver dans des activités vieillottes enseignées par des personnes aux goûts dépassés. La musique classique représente même pour les plus jeunes une véritable hantise. Est-elle obligatoire lorsque l’on début la musique ? Et surtout, est-elle aussi effrayant qu’on ne le croit ?

La musique classique n’est pas une fatalité

Chaque grand musicien n’a pas commencé sa carrière en singeant les Beethoven ou Mozart. D’ailleurs, beaucoup sont autodidactes et ont développé un style qui leur est propre. Les professeurs de musique restent cependant obligés de baser leurs leçons sur des mélodies existantes et de travailler des accords connus. D’ailleurs, beaucoup de morceaux issus de la musique moderne sont d’excellentes bases pour apprendre la musique et restent facile d’accès. Une école de musique jeune et à la mode, avec des profs ouverts, a pour objectif de vous procurer du plaisir. Si vous souhaitez jouer du jazz, ils vous apprendront des accords de jazz et non, du classique. Évidemment, plus vous pratiquerez, plus vous aurez envie de vous diversifier et d’aller vers des styles qui ne sont pas forcément ceux que vous préférez. C’est à ce moment-là, quand vous voudrez essayer le classique, que votre professeur vous en enseignera.
N’oubliez pas qu’un bon musicien s’adapte. S’ouvrir permet parfois de composer des mélodies uniques en mélangeant les genres. L’originalité est une qualité dans le monde artistique. Elle n’est possible qu’en étant une personne ouverte aux différentes cultures.

Le classique n’est pas un fardeau

La musique classique ne mérite pas l’image négative qu’elle traîne. En effet, ce n’est pas le bagne et surtout, son apprentissage n’est absolument pas inutile. Le gros avantage du classique est de permettre une appréhension rapide des exigences de la musique. Elle ne laisse guère de place aux imprécisions. Une fausse note s’entend tout de suite pour une oreille avertie. Quand vous pratiquez, vous êtes donc obligés d’être attentif et de maîtriser toutes les notes.
Le plaisir est également très grand quand on joue de la musique classique. Chaque personne trouve des compositeurs à son image. C’est très réducteur de croire qu’il y aurait une musique classique uniforme et ennuyante. Plusieurs siècles retracent l’histoire du classique et avec eux, des modes et des différences qu’il faut découvrir au fil de votre parcours musical. Vous pouvez les découvrir succinctement sur la page Wikipédia. Pour en savoir davantage, demandez des informations à votre professeur de musique.