Obama, la classe en nœud pap

Il était le chef d’état en exercice le plus étudié et le plus épié. Tous ses faits et gestes, tous ses discours font l’objet d’analyses les plus poussées dans les média. Bien sûr il dirigeait la première puissance au monde, mais Barack Obama est également diablement sexy et ses tenues sont elles aussi longuement commentées par la presse.

Un président qui a du style

De fait, si la moindre tenue portée par sa femme met en émoi la blogosphère mode, le charmant président américain n’est pas en reste.

Elégant et distingué, il fait le bonheur de la presse masculine qui se régale de ses costumes taillés à la perfection, des cravates et des montres qu’il porte, mais surtout … de ses nœuds papillon.

Un dandy plein d’élégance

Oui, l’homme aime porter le nœud papillon et il le porte avec beaucoup de classe.

Alors que le président des Etats-Unis réserve la cravate aux rencontres avec les autres hauts dirigeants de ce monde, il préfère le nœud papillon pour les bals et galas. C’est pour lui l’occasion de pouvoir enfin glisser un petit grain de folie dans un quotidien organisé à la minute près, de s’affirmer et d’affirmer ses goûts. En effet, Barack Obama aime varier les plaisirs. Si on l’a vu porter l’indémodable nœud papillon noir, il a également fait sensation avec des nœuds papillon blancs, rayé rouge et bleu marine ou à motif pied de poule.  A chaque occasion son nœud papillon !

Bien évidemment, il privilégie les nœuds papillon à nouer pour leur indémodable élégance. Le nœud papillon lui donne style et assurance et lui permet d’exprimer aussi bien sa confiance en lui qu’une rafraîchissante impertinence.

L’héritage des grands hommes

Mais Barack Obama n’est pas le seul chef d’état à avoir succombé au charme légendaire du nœud papillon. Parmi ses plus illustres adeptes, on compte également les présidents américains Abraham Lincoln, Winston Churchill (avec une préférence pour le nœud papillon à pois) ou Théodore Roosevelt. En France, nos chefs d’Etat ne sont vraisemblablement pas fan de l’accessoire. A quand Emmanuel Macron en nœud papillon ?