Petite histoire de la cigarette électronique

cigarette électronique

La cigarette électronique fait aujourd’hui fureur chez les plus hype des hipsters. Ce produit se démocratise de plus en plus et devient un élément de notre quotidien à une vitesse impressionnante. Pourtant, peu de gens connaissent la véritable histoire de ce petit gadget. Pour impressionner vos amis et votre famille en soirée, nous vous conseillons de lire ce petit historique de la e-cigarette, vous pourriez apprendre deux ou trois choses …surprenantes!

Un concept qui date des années 60

Première révélation! Et oui, la cigarette électronique ne date pas d’hier. On attribue son invention à un ingénieur de l’époque, Hebert A. Gilbert, qui aurait développé le concept en 1963. Le principe de base était relativement simple : proposer une cigarette fonctionnant à base de vapeur d’eau aromatisée, qui remplacerait le tabac et les feuilles d’une cigarette traditionnelle. Malgré l’intérêt de plusieurs investisseurs, ce projet n’aboutira pas.

Une invention véritablement originaire de Chine

Ce n’est que bien plus tard que l’invention sera reprise par un ingénieur Chinois, Hin Lonk (en 2003, plus précisément). Ce dernier décidera d’utiliser la nébulisation par ultrason pour faire fonctionner son produit. Il sera soutenu par la Golden Dragon Holding afin d’aboutir à un produit commercialisable.

Deuxième mouture commercialisable pour la cigarette électronique

Pourtant, cette première e-cigarette à ultrason n’est pas celle que nous connaissons aujourd’hui. En effet, le système utilisé par les cigarettes électroniques modernes se base sur une résistance qui chauffe et vaporise un liquide très volatile que l’on nomme e-liquide. Ce mécanisme a été conçu par un autre chinois du nom de David Yunqiang Xiu. Il se nomme ENDS ou Electronic Nicotine Delivery System.
Aujourd’hui, la majorité des modèles sont fabriqués en chine, sur les sites de production situés autour de Shenzhen et Hong-Kong. L’offre dans ce secteur s’est diversifiée avec une vitesse véritablement ahurissante. De nombreuses marques se font aujourd’hui concurrence avec des gammes de produits complètes qui ciblent même des portions de marché différentes. Car oui, le phénomène de la cigarette s’est développé avec tellement de rapidité qu’il existe aujourd’hui plusieurs segments de consommateur (cela témoigne d’une audience importante pour ce produit).

Alors que les premières e-cigarette étaient censées simuler de véritables cigarettes, les design ont évolué de façon à en faire non pas un produit de substitution, mais bien un produit correspondant à une demande à part entière. On peut d’ailleurs facilement voir cette évolution en regardant plus en détail les modèles de type mod électronique commercialisés par des revendeurs tels que Smoke’in ou des fabricants comme Eleaf.

Bref, alors que beaucoup ne voyaient pas le potentiel commercial derrière cette nouvelle invention, quelques visionnaires ont su apporter un travail technique et marketing au concept, ce qui lui a permis de se développer sur de nombreux marchés. Un seul défi restant : celui de la règlementation, et il n’est pas des moindres. En effet, les lobbies du tabac poussent les institutions américaines et européennes à faire barrage à la e-cigarette. Un combat qui sera long et semé d’embuches.