Photos de sport : comment les réussir ?

photo de sport

Être un photographe ne veut pas uniquement dire que vous allez devoir travailler avec des modèles et des mannequins. Il est loin le temps où le domaine de la photographie était simplement lié à la mode. Aujourd’hui, les photographes se déclinent en une large palette d’expert : certains sont doués dans la prise de vue immobilière, d’autres dans la photo de sport. La seconde option est souvent plus compliquée dans la mesure où les scènes et les actions se passent rapidement et ne reviennent jamais. Il faut savoir saisir l’instant pour se faire un nom en tant que photographe sportif. Et voici quelques conseils que l’on vous donne pour ce faire.

Trouver le bon appareil

La réussite ou non d’un photographe dépend essentiellement de la qualité de son appareil. Raison pour laquelle les professionnels ne peuvent se permettre le luxe d’investir dans des appareils modiques au détriment de la qualité de l’image.

En termes de photo de sport justement, une caméra avec le mode « autofocus, mode Al-SERVO ou AF-C » est un must. Cela permet une meilleure prise de vue, malgré les fréquents déplacements que l’on fait pour prendre en photo au cours des compétitions.

Bien évidemment, on ne peut se permettre ici de prendre un temps de pause entre chaque cliché. La principale difficulté dans la photo de sport est que tout se passe très vite. Néanmoins, vous avez toujours la possibilité d’utiliser le mode rafale.  Ainsi, en une seule pression, vous avez une dizaine de photos que vous pouvez exploiter.

Enfin, vous devez avoir une « sensibilité ISO automatique » sur votre appareil. Le but étant de garder la même luminosité sur chaque photo, et ce, malgré les variations sur la scène. Avec ce paramétrage, la lumière de l’appareil sera toujours faible.

Pas d’image parfaite

Vu les conditions dans lesquelles vous faites la prise de vue, la photo de sport ne sera pas toujours parfaite. Il faut se préparer à cet impondérable. Néanmoins, le mode sport de votre appareil vous permettra d’optimiser vos chances. Avec une sensibilité ISO automatique par exemple, malgré la présence de quelques bruits sur l’image, elle reste nette et exploitable. À plus forte raison, parce que le mode sport vous proposera une vitesse d’obturation plus importante que la normale.

Pour ce qui est de la vitesse de la lumière, tout dépend de la capacité de votre appareil. Avoir une caméra puissante vous permettra de profiter de photo plus réussie. Raison pour laquelle lire les capacités des différents matériels qui vous sont proposés en ligne est crucial avant de choisir votre appareil. Les performances varient selon que votre appareil soit un reflex, un hybride ou un bridge. Bien évidemment, il en sera aussi de même pour le prix des matériels, donc vous devez faire attention à bien étudier la question et à comparer les offres.

La difficulté sera d’autant plus présente que le flash ne sera pas activé dans la mesure où vous travaillerez en rafale. Il faudra donc faire avec la lumière naturelle et choisir le bon emplacement pour des clichés optimaux.