Pimpampost : transport vert et positif

daniel_sperling_transport_positif

La Slow fashion, ça vous parle ? De nos jours, nous sommes toutes et tous de plus en plus conscients de notre consommation personnelle et de l’impact qu’elle a sur la planète.

De plus en plus soucieux de l’écologie, de nombreux concepts voient le jour pour répondre aux différentes demandes qui apparaissent avec le temps. C’est notamment le cas pour l’industrie de la mode.

La Slow Fashion, c’est quoi ?

Par définition, la slow fashion, ou slow wear, s’oppose à la fast fashion. Ce concept a pour objectif de lutter contre le gaspillage textile, permettant ainsi une mode dite éthique. Conçus pour durer, cette mode recycle, réutilise, réinvente. Elle permet ainsi d’éviter cette spirale infernale « j’achète, je m’en lasse, je jette et je recommence ».

Les marques s’inscrivant dans cette optique ont pour but de freiner cette folie consumériste. Souvent de très bonne qualité et utilisant des matériaux nobles et naturels, cette mode compte de plus en plus d’adeptes. En effet, elle présente bien des qualités, notamment celle d’économiser ! Et en plus de faire du bien à votre porte-monnaie, elle se veut durable et de bonne qualité.

L’objectif premier est de retrouver un sens à la mode et privilégier le côté utile plutôt que de prôner la surconsommation.

« Transport vert », le transport écolo

Parlons maintenant transport. La plupart d’entre nous en avons conscience, un des facteurs majeurs de pollution dans le monde sont les transports. Les voitures, les avions, les bateaux, tous ces engins qui nous facilitent pourtant la vie, sont devenus problématiques à cause de leur utilisation en masse. Plusieurs personnalités s’investissent sur ce sujet, c’est notamment le cas de l’américain Daniel Sperling, qui s’attache à communiquer sur les nouvelles technologies de transports prônant l’écologie.

De retour en France. Sachez que si vous envoyé régulièrement des colis, il existe désormais une façon « green » de le faire. C’est le cas de ce nouveau concept, qui est apparu pour répondre à ce souci d’écologie, et qui rejoint l’idée du slow fashion. Ce concept s’appelle PimPamPost, on dit de lui que c’est le BlaBlaCar de l’envoi des colis.

PimPamPost, un service de transport écoresponsable

 

En effet, PimPamPost est un service de transport écoresponsable. Comment cette start-up peut-elle alors promettre une consommation réduite ?

Leur promesse est de réduire l’impact environnemental du transport de colis. Comment y parviennent-ils ? Grâce à deux solutions. La première, c’est d’utiliser des espaces disponibles dans des convois de marchandises déjà établis afin d’optimiser le transport et le coût environnemental.  Ainsi, nul besoin d’avoir des transports dédiés.

Deuxièmement, ils se sont associés avec des associations partenaires dont l’objectif est la protection de l’environnement. L’un dans l’autre, cette start-up promet donc de produire moins de CO2 pour un impact environnemental positif.

PimPamPost est donc devenu la référence d’envoi, notamment pour les marques de modes éthiques.