Procédure de ramonage de cheminée

Le ramonage se définit par le nettoyage du conduit de la cheminée dans le but d’éliminer toutes sortes de dépôts comme les goudrons, la résine ou les bistres. Cette procédure s’avère être très importante c’est pourquoi elle est obligée par la loi. Vous pouvez de ce fait, le faire par vous-même ou faire appel à des professionnels. De ce fait, avant de vous y mettre sérieusement, il est important de connaitre les bases ainsi que les outils à utiliser.

Obligation de ramoner

Certes, l’on utilise la cheminée que pendant l’hiver. Cependant, dans un souci de praticité et sécurité, il faut la nettoyer aussi souvent que possible. D’ailleurs, pour ses mêmes raisons, la loi, notamment le Règlement Sanitaire Départemental Type, stipule dans son article 31-6 qu’un ramonage de cheminée doit être effectué au moins une fois tous les ans. C’est pourquoi pour toute personne qui ne réalise et ne respecte pas cette obligation, est tenue de verser une amende forfaitaire de 3ème classe.

Responsable du ramonage de cheminée

Le ramonage de cheminée doit être effectué par le propriétaire des lieux. Dans le cas où il s’agirait d’un bail dont le locataire serait l’utilisateur de la cheminée, cette responsabilité ainsi que les frais reviendraient à ce dernier. Mais s’il s’agit d’une résidence collective, cette opération appartiendrait soit au propriétaire soit au syndicat de copropriété.

Faire appel à des professionnels

Même s’il est parfaitement possible d’effectuer le nettoyage de ses conduits de cheminée soi-même, il est toutefois nécessaire de faire appel à ce ramoneur dans le 77 qui est un expert certifié dans ce domaine. Ce dernier pourra non seulement se munir des outils nécessaires pour le ramonage, mais aura également les expériences requises en la matière. De plus, elle est dans la possibilité de fournir un certificat de ramonage qui pourra s’avérer être nécessaire en cas de sinistre et pour réclamer la prise en charge des dégâts par les assurances.

Outils de Ramonage de Cheminée

Cette procédure peut être effectuée de différentes manières : manuellement ou par l’utilisation de produits chimiques. La première consiste à utiliser un outil qu’on appelle « hérisson ». Il est question ici d’une tige en métal avec une brosse sur le bout. Il permet de décoller toutes sortes de dépôts que l’on pourrait trouver sur le conduit de la cheminée. Et en général, cette méthode se pratique par le haut, c’est-à-dire sur le toit.

L’utilisation des produits chimiques quant à elle consiste à brûler une bûche dite ramoneuse à base de fibre de bois dans la cheminée. La combustion de celle-ci permet de nettoyer les résidus inaccessibles avec le hérisson.

Méthode de ramonage de cheminée

Lorsque vous faites appel à des ramoneurs, ils procèdent toujours par le haut. C’est plus efficace et plus rapide. Il suffit d’ôter le chapeau de la cheminée et d’introduire le hérisson sur quelques mètres. Cependant, cette méthode exige des équipements de sécurité comme les casques, les cordes et les harnais de sécurité.

Le ramonage peut cependant également se faire par le bas, surtout si vous le faites par vous-même. C’est sans danger, car vous le ferez de l’intérieur. Le hérisson est donc introduit par le bas et effectue un mouvement de va-et-vient.

Coût de ramonage

Le prix de ramonage dépend uniquement du type de cheminée. D’un point de vue général, il varie entre 40 et 90 euros. Mais si la cheminée est en bois ou en charbon, il faut prévoir un tarif de 40 à 70 euros. Si elle est en fuel, le prix peut aller jusqu’à 80 euros. Et si elle est à gaz, le coût serait de 40 à 60 euros environ.