Quel vélo à assistance électrique choisir ?

velo

Depuis quelques années, le marché des vélos à assistance électrique ne cesse de croître. Les fabricants se multiplient et créent des gammes de plus en plus diversifiées. Il n’est donc plus aisé de faire son choix dans l’ensemble des offres disponibles aujourd’hui sur le marché. Certains critères doivent être considérés avant d’acheter un vélo à assistance électrique.

Les différents types de vélo électrique

Les marques de vélos électriques proposent pour la plupart de différents types de VAE (Vélo à Assistance Électrique). Ce comparatif vélo électrique va vous aider à comprendre pourquoi certains modèles sont plus adaptés à la campagne qu’à la ville.

VAE pliant

Si vous avez peu d’espace à la maison, ce type de vélo à assistance électrique pliant peut vous convenir. Il est très pratique et a l’avantage d’être facile à ranger. Pour se prémunir contre le vol, c’est aussi une bonne option. Il suffit de le plier et de le mettre dans un coin de votre maison. Par ailleurs, à tout moment, vous pouvez l’emporter en voyage.

VTT électrique

Il s’agit d’un vélo tout-terrain traditionnel qui est renforcé par une assistance électrique afin de réduire l’effort que doit fournir son utilisateur. Le plus souvent, ce type de VAE est adapté pour une promenade en campagne. Vous pouvez vous en servir pour des escalades en région montagneuse. Avec le VTT traditionnel, il faut généralement être dans une bonne forme physique avant de gravir les routes à haute dénivelée. Cela est plus simple à faire avec le VTT à assistance électrique.

Vélo cargo

Si votre objectif est de faire des balades en milieu rural avec votre enfant, ce type de VAE vous sera d’une grande utilité. Il s’agit d’un modèle équipé d’une caisse (en plastique, en bois ou en métal). C’est un vélo parfait pour vous déplacer avec vos bagages ou vos enfants. Il a une capacité de chargement vraiment considérable.

C’est ce qui justifie son nom : Vélo à Assistance électrique Cargo. Il est aussi pratique sur les longues distances. Dans cette catégorie de VAE, on distingue aussi trois déclinaisons : les longs trails électriques, les triporteurs et les biporteurs.

Il existe aussi d’autres types de vélos à assistance électrique populaires que vous pouvez découvrir dans des sélections des meilleurs vélos électriques. Vous pouvez par exemple opter pour le VAE trekking ou pour le VAE de ville.

Les critères de choix d’un vélo à assistance électrique

Le choix d’un vélo à assistance électrique dépend avant tout de l’utilisation que vous voulez en faire. Avant de choisir un vélo électrique, il faut se baser sur certains critères.

Type de batterie

Les VAE utilisent une batterie semi-rigide. Cette dernière existe en différents modèles. Si vous souhaitez profiter pleinement de votre bicyclette, il est préférable d’opter pour une batterie qui utilise la technologie Lithium-Ion. En plus d’être récente, cette technologie a l’avantage d’être aussi très fiable.

Les batteries au plomb existent aussi, mais elles ne sont pas trop écologiques et leur poids est plus important que celles à Lithium-Ion. Pour choisir une batterie adaptée à vos besoins, il faut aussi s’intéresser à la sensibilité à l’effet mémoire.

Si la fréquence de recharge est grande, la batterie s’usera plus rapidement. Il existe aussi les technologies Lithium Polymère et cadmium. Les batteries qui utilisent ces technologies ne sont pas trop fiables.

Puissance du moteur

Il s’agit là d’un critère fondamental. La batterie définit l’autonomie du VAE, mais le moteur est l’élément qui délivrera la vitesse de la bicyclette. Il faut savoir qu’en France, la puissance des VAE est règlementée. Les moteurs des vélos électriques ont une puissance maximale à ne pas dépasser : 250 W.

Les fabricants sont donc contraints de brider le moteur afin qu’il délivre une puissance maximale de 250 watts. La loi en France prévoit aussi que le vélo électrique ne doit pas avoir une vitesse maximale qui dépasse 25 km/h.

Type d’assistance électrique

On distingue deux types d’assistance électrique : le capteur de rotation pour VAE et le capteur de coule. La différence principale entre les deux est la nature des capteurs qui rendent le moteur actif. Une grande majorité de vélos à assistance électrique utilise le capteur de rotation parce que le moteur se met automatiquement en action quand le cycliste pédale et se coupe lorsqu’il arrête de pédaler.