Quelques conseils utiles pour élaguer les arbres

L’élagage des arbres est parfois indispensable. Il s’agit d’une action importante pour se débarrasser des branches superflues. Généralement, il est possible de le faire soi-même, notamment avec les bons outils et quelques connaissances du domaine. Toutefois, il s’agit d’un travail délicat et dangereux, surtout lorsqu’il s’agit des grands arbres. Ce qui nécessite l’intervention des professionnels du milieu. Dans tous les cas, si vous vous demandez comment procéder à l’élagage, voici quelques informations qui pourraient vous éclaircir sur le sujet.

Dans quel cas et à quelle période procéder à l’élagage des arbres ?

Bien évidemment, un arbre qui dispose de branches superflues doit être élagué. Cependant, il faudra connaître l’âge de celui-ci pour connaître le bon moment et la bonne période de son élagage. Généralement, pour un arbre de moins de 10 ans, il faut penser à l’élaguer tous les ans. Un arbre de plus de 10 ans doit être élagué tous les 2 ans. Si un arbre est âgé de 20 ans, il faudra se débarrasser des branches superflues tous les 4 à 5 ans. Pour un arbre de plus de 20 ans, il doit élaguer tous les 10 ans.

Selon le cas, il faudra aussi choisir le moment de l’année auquel on doit procéder à l’élagage d’un arbre. En réalité, chaque espèce d’arbre doit être élaguée à des moments différents selon qu’il s’agit d’arbres fruitiers, palmiers, résineux, feuillus… Dans la plupart des cas, le printemps n’est pas le moment idéal pour l’élagage des arbres. Il est donc essentiel de bien s’informer sur la famille d’arbre à laquelle appartiennent ses arbres avant de procéder à l’élagage. Autrement, il est conseillé de faire appel à un professionnel comme cet élagueur expérimenté dans les Alpes Maritimes pour avoir plus de précisions sur le sujet.

Les outils et équipements nécessaires pour réussir l’élagage

L’élagage nécessite clairement l’utilisation d’outils et d’équipements spécifiques. Cependant, avant de choisir le bon outil, il est important de savoir le positionnement et l’épaisseur des branches à enlever. Selon le cas, il est possible d’utiliser une perche élagueuse, un sécateur télescopique ou encore une tronçonneuse. Le choix est large, mais tout dépendra de l’état des branches à couper. D’ailleurs, de nombreux magasins proposent actuellement, un grand nombre d’équipements pour l’élagage. Les professionnels du milieu sont en mesure de donner des conseils sur le choix du bon matériel selon le cas.

Cependant, pour un usage plus simplifié, il vaut mieux se tourner vers une tronçonneuse à batterie. Elle est connue pour être légère et maniable puisque sans fil. De nombreux autres équipements doivent également être envisagés lorsqu’il s’agit d’élaguer un arbre. Il faudra par exemple penser à s’équiper pour garantir sa propre sécurité, notamment d’un pantalon spécial, des lunettes de protection, de jambières anti-coupures, des protections auditives ou encore d’un casque. Sachant la délicatesse de l’élagage, il faudra être toujours prudent. Autrement, l’idéal serait de faire appel à un couvreur qualifié pour profiter de tous les avantages de ses services professionnels.

Enfin, pour votre information, l’élagage peut être obligatoire dans certains cas, notamment selon la hauteur de l’arbre. Il est donc important de tenir les branches à une distance minimum de 2 mètres des terrains du voisin pour les arbres de plus de 2 mètres. Les branches qui dépassent sur le terrain des voisins doivent aussi être coupées par le propriétaire de l’arbre. Ces règles ont été établies pour prévenir les risques.