Les questions à se poser avant de louer une sono

Sonorisation

Que ce soit dans le cadre professionnel pour organiser une conférence, un séminaire ou une soirée d’entreprise ou bien dans un contexte privé pour un anniversaire, un mariage ou son association sportive, de nombreuses occasions peuvent nous amener à louer une sonorisation. Mais comment bien choisir le matériel lorsqu’on est pas un expert de ce secteur ? Deux points à vérifier vous permettront de louer votre sono en toute sérénité pour réussir au mieux votre événement.

Les conditions de diffusion

Avant de vous concentrer sur le matériel, vous devez faire le point sur l’événement et sur le lieu qui sera à sonoriser. Parmi les points à vérifier, il vous faut déterminer le nombre de personnes qui seront présentent à l’événement, la surface de diffusion du son (les gens seront-ils rapprochés ou au contraire, dispersés sur une grande surface ?), les autres bruits ambiants qui pourront parasiter la diffusion et si la sono sera installée en extérieur ou en intérieur.

Ces éléments vont tout d’abord déterminer la puissance de sono attendue, la qualité des enceintes et des amplificateurs et la nécessite éventuelle d’une diffusion multipoint. L’environnement précisera également d’éventuelles caractéristiques spécifiques nécessaires : matériel étanche, micro sans-fil, choix d’une sono portable…

L’objectif est d’avoir un système permettant d’être entendu à un niveau d’environ 75 à 105 décibels. A noter que la distance influence évidemment la puissance perçue. C’est là que le multipoint peut entrer en scène.

La source audio

Deuxième critère à vérifier : d’où proviendra le son qui sera diffusé dans les enceintes. S’agit-il d’un son provenant d’un ordinateur ? D’un micro sans-fil, avec fil ? D’un instrument de musique en live ? D’une platine DJ ? Toutes ces sources en même temps ?

La réponse à cette question permet d’identifier les branchements qui seront nécessaire. La plupart des sonos en location disposent d’une prise jack permettant de relier facilement un ordinateur, un smartphone ou autre lecteur de musique. Beaucoup de micros nécessiteront un branchement XLR et certains dispositifs audiovisuels demandent une entrée RCA, optique ou HDMI.

Nous conseillons donc de bien lister l’ensemble des appareils qu’il faudra relier à la sono pour être sûr de ne pas oublier une prise.

Le choix de la sono

A partir de ces deux éléments, vous pourrez déterminer le type de matériel dont vous avez besoin sans craindre un problème de compatibilité, un sous-dimensionnement des enceintes ou un défaut de branchement. Certains professionnels ne sont pas de simples loueurs mais également des experts de la sonorisation comme Lya Pro, qui se charge également de l’installation du matériel. N’hésitez pas à les interroger et à exposer votre projet. Ils seront ravis de pouvoir vous éclairer pour louer le matériel le plus adapté à vos besoins.

Si vous êtes débrouillard, vous pouvez également lister les critères qui correspondent à vos exigences après avoir répondu aux deux questions. Il vous suffira alors d’explorer les catalogues des loueurs autour de chez vous.