Comment récupérer les données sur un disque dur défaillant ?

Il faut faire appel à des spécialistes en informatiques ou du moins à des personnes qui ont une bonne connaissance en système informatique. Les novices ne doivent pas tenter le coup au risque d’endommager encore plus le matériel. Voici quelques astuces permettant de récupérer soi-même les données présentes sur un disque dur en défaillance.

Essayer de copier les données sur un autre ordinateur

Avant de prendre de mesure drastique quant à la récupération de données, il est recommandé de commencer par la solution la plus facile et croiser les doigts pour qu’elle fonctionne. Le but ici est de gagner du temps est de ménager le matériel. Pour ce faire, il faut retirer le disque dur défaillant de l’UC et le connecter à un autre ordinateur en état de marche.  Il est préférable de le connecter à un autre PC ayant le même système d’exploitation que celui où il était installé. À défaut d’un rak, deux autres options sont exploitables à savoir l’installation du disque en tant que disque secondaire ou l’utilisation d’un adaptateur USB vers SATA/ IDE.

Une fois le disque connecté à un autre ordinateur, il faut voir s’il est reconnu et si son contenu s’affiche bien. La prochaine tâche consiste à copier son contenu sur le disque dur principal du PC utilisé pour la récupération. Si la copie est possible, l’opération s’arrête une fois toutes les données enregistrées dans l’ordinateur de sauvegarde.  En revanche, si la copie ne peut pas être faite, il faut recourir aux fameux logiciels de récupération de données.

Utiliser des logiciels de récupération données disque dur

Si les données présentes sur un disque dur ne peuvent pas être copiées ou effacées, il est conseillé de recourir à des logiciels de récupération de disque dur au lieu de s’adresser directement à des professionnels qualifiés. Mais avant toute chose, il faut savoir que ces logiciels ne réparent pas une partition abîmée. Ils permettent juste d’y accéder afin que le processus de récupération de données sur disque dur soit possible. Le choix ne manque pas quant à ces logiciels et des tutoriels sont disponibles en ligne pour mieux appréhender leur manipulation. Parmi les logiciels de récupération, les plus utilisés figurent Recuva, PC Inspector File Recovery, SoftPerfect File Recovery ou encore GetDataBack.

À noter qu’il existe également des logiciels de récupération de partition qu’on peut exploiter si on est sûr que la partition endommagée du disque peut être réparée. Bien entendu, il faut maîtriser le système informatique pouvoir s’en assurer. Parmi ces logiciels, on peut citer EaseUS Partition Recovery ou  encore MiniTool Partition Recovery.