Tout savoir sur le détecteur de chutes pour personnes âgées

La téléassistance est une solution efficace pour réhabiliter les personnes vulnérables vivant seules. Face aux dangers auxquels elles sont exposées, un dispositif adéquat doit être mis en place pour assurer leur sécurité, leur autonomie et leur épanouissement. Ce système a fait ses preuves dans la réhabilitation de plusieurs vies. Découvrez donc l’apport de la téléassistance, notamment du détecteur de chutes, dans l’accompagnement des seniors !

L’importance d’un détecteur de chute

Les personnes âgées, notamment celles dont l’âge est supérieur à 75 ans, ont très peu d’autonomie. Il est fréquent qu’elles perdent leur équilibre et fassent une chute. Ce risque est de 50 %. En cas de survenance de cet accident, l’intervention doit être prompte, faute de quoi, les complications sont prévisibles, d’où l’intérêt d’un détecteur de chutes.

Le système comprend un transmetteur directement connecté au service de téléassistance et d’un bouton déclencheur. L’équipement est étanche et léger, que votre parent pourra porter en bracelet ou en pendentif. Sous cette forme, il sera plus aisé pour votre proche de porter l’équipement en continu.

Installation de l’équipement de détecteur de chutes : simple et discret

L’installation de l’équipement est aisée. Et la personne âgée peut porter son bracelet pendant deux ans, avant de revoir la pile de l’appareil. Grâce à l’étanchéité du dispositif, il n’est pas nécessaire de le retirer au moment d’aller dans la salle de bain.

Selon les modalités du contrat relatif à la surveillance du parent, votre proche reçoit à domicile l’appareil sous trois jours. Un rendez-vous sera pris entre une structure postale et votre parent pour la livraison et l’installation du dispositif chez lui. La descente du facteur n’entraîne pas de coût additionnel.

Cas d’urgence : réponse rapide et efficace

Le concerné n’aura qu’à déclencher l’alerte à partir du transmetteur ou du bouton d’alerte. Quand l’alerte est donnée, le centre de contrôle prend le relais et engage une communication avec votre proche, à l’aide du transmetteur.

Le cas échéant, l’opérateur en charge de l’appel joint immédiatement les aidants. À défaut, des contacts proches mandatés sont appelés à intervenir pour gérer l’urgence. Le contact entre l’opérateur et le parent est maintenu jusqu’à l’arrivée des secours et des personnes désignées. Un rapport d’intervention détaillé est ensuite soumis aux proches de la personne ayant déclenché l’alarme. Il vous parvient soit par message électronique, soit via l’application prévue à cet effet.

Téléassistance : une solution consensuelle

La vie solitaire, lorsqu’on est âgé n’est pas facile. Cette situation, parfois préoccupante, amène les gens à recourir à la téléassistance en plus d’un dispositif de détecteur de chutes. Cette méthode permet ainsi aux seniors et à leurs proches d’effectuer une prise en charge rapide, soit par les secouristes, soit par des proches de la personne concernée si le besoin se présente.

En somme, les seniors perçoivent souvent la téléassistance et le détecteur de chutes comme des données préjudiciables à leurs autonomies. Ces méthodes les aident plutôt à rester chez eux en toute sérénité. Les personnes âgées finissent le plus souvent par être rassurées qu’elles peuvent mener une vie plus épanouie, malgré leurs âges avancés. Ces deux dispositifs ont permis de réduire les accidents survenus par manque d’assistance aux seniors. Elle a aussi permis de réhabiliter plusieurs vies.