S’expatrier à Dubaï, ce qu’il faut savoir

expatrier
Généralement quand on parle de Dubaï on fait référence à la ville, bien qu’il s’agisse également du nom de l’émirat dans lequel se situe la ville.

En effet, Dubaï est la capitale de l’émirat homonyme qui est lui-même l’un des sept émirats des Émirats arabes unis. Ces derniers temps, Dubaï est devenue une destination de plus en plus prisée par les expatriés. Avant d’envisager s’installer là-bas, voici quelques informations bien utiles.

Attendez-vous à être dépaysé

Si vous faites le choix de vous expatrier à Dubaï, sachez que vous allez être dépaysé par rapport à la France. En effet, le dépaysement est total : climat, paysages, architecture, culture, mode de vie. Autrement dit, votre décision doit être murement réfléchie si vous avez prévu de vous expatrié pour du long terme.
Les premiers temps risquent donc d’être difficiles, comme à chaque fois quand on arrive dans un pays inconnu à l’autre bout du monde. Ce sentiment est d’autant plus renforcé par le dépaysement procuré par Dubaï.
Cependant, la ville a de nombreux atouts, et vous devriez rapidement trouver certains repères. N’hésitez pas non plus à vous appuyer sur la communauté française présente là-bas.

Parler anglais est indispensable

Même s’il existe une communauté française qui se révèle très utile lorsqu’on arrive à Dubaï, vous ne pouvez résider dans ce pays sans avoir certaines bases en anglais, à moins que vous ne parliez arabe.
Là-bas, vu que 85% de la population provient de pays étrangers, l’anglais est devenu une langue quasi officielle, mais surtout la langue utilisée dans le monde professionnel. N’hésitez donc pas à prendre quelques cours d’anglais avant de partir si vous sentez que votre niveau est trop juste.
Ensuite, une fois sur place communiquez au maximum en anglais, même avec les Français, il s’agit de la meilleure façon pour progresser rapidement dans la langue de Shakespeare.

Travail et visa à Dubaï

Pour travailler à Dubaï, vous devez avoir un visa et un permis de travail. Si vous avez trouvé un travail via votre employeur, c’est à lui d’effectuer les démarches de visa et de permis. Vous devez seulement vous occuper de votre passeport.
Si ce n’est pas le cas, vous pouvez effectuer toutes ces démarches depuis la France, mais il faut préalablement obtenir un contrat de travail ou une offre d’emploi à DubaÏ. Sinon, sans visa spécifique, une fois sur place les autorités vous fourniront un visa tourisme de 90 jours. Ensuite, si vous arrivez à vous faire sponsoriser par une entreprise, vous pouvez alors obtenir un permis de travail et demander à ce que votre visa tourisme soit changé en visa travail.