Travailler en indépendant à domicile : les pièges à éviter

Travailler à domicile présente de nombreux avantages notamment pour les travailleurs indépendants en quête de liberté et de flexibilité. Vous économisez entre autres vos déplacements ainsi que tous les coûts engendrés par la location de vos locaux (loyer, électricité, internet, etc.). En contrepartie il vous faudra faire preuve d’une grande autodiscipline et vous imposer un rythme de travail adapté sans vous éparpiller. Voici quelques conseils sur les pièges à éviter et les solutions pratiques qui faciliteront votre quotidien professionnel.

Rythme et horaires

En théorie, nous sommes tous plus ou moins capables de nous plier à des horaires contraints. Mais dans la pratique lorsque ces horaires ne sont imposés par personne d’autre que nous-même, les choses deviennent pour le moins compliqué. Il faudrait éviter donc de vous laisser une marge trop importante qui serait la porte ouverte à un laxisme contreproductif. A contrario il faut également être capable de « décrocher » au moment venu, et de vous accorder des pauses nécessaires afin d’éviter un rythme trop soutenu qui ne serait pas bénéfique non plus.

L’important reste de déterminer les heures où vous êtes plus productif pour les rentabiliser au mieux et ainsi se programmer un rythme de travail qui vous est propre.

L’isolement

La cause principale de mal être chez les travailleurs indépendants est l’isolement provoqué par le travail à domicile. Le simple fait de ne pas différencier votre vie privée de votre vie professionnelle peut devenir très pesant sur le long terme. Selon la personnalité de chacun, travailler chez soi peut réduire le stress et améliorer la productivité : on s’y sent en confiance, on peut profiter du temps que l’on gagne pour se consacrer à d’autres tâches ou loisirs et trouver ainsi le bon équilibre. Mais le sentiment de solitude peut parfois guider vers la dépression. Si vous ressentez le moindre signe de démotivation ou de baisse de moral conséquente, alors peut-être devriez-vous remettre en question votre situation. Vous pouvez alors vous tourner vers des compromis plus enclins à vous apporter l’épanouissement dont vous avez besoin.

Les solutions

Pour améliorer votre quotidien et pallier les inconvénients du travail à domicile, il existe aujourd’hui de nombreuses solutions pratiques :

Le coworking est un espace public dédié aux travailleurs indépendants. Ce sont en général des lieux très chaleureux dans lesquels vous pouvez également vous restaurer, mais qui sont surtout équipés de tous les outils indispensables : ordinateurs, internet, photocopieuses, etc. Sans engagement, vous pouvez vous y rendre ponctuellement ou prendre un abonnement au mois selon vos besoins.

Lorsque vous devez vous entretenir avec vos clients, il peut s’avérer compliquer d’organiser des réunions à domicile. Ce lieu intime mérite que vous le préserviez et c’est tout à fait légitime. L’idéal dans ce cas reste de faire appel à des services de location de bureaux ou de salles de réunion. Cela vous permet de poser un cadre professionnel sérieux et de renvoyer une image très positive à vos collaborateurs.

Pour finir, vous devez vous poser la question du siège social de votre entreprise. Établir votre adresse postale professionnelle ailleurs qu’à votre domicile est un choix judicieux. Cela vous permettra tout d’abord de dissocier le privé du professionnel. De plus la domiciliation d’entreprise vous offre également la possibilité de bénéficier d’un accueil téléphonique à distance et d’autres services pratiques.