Quels types de toilette à faible débit d’eau choisir

Les toilettes à faible débit d’eau sont des solutions pour réduire la consommation d’eau dans une maison. La simple étiquette écologique ne suffit pas pour garantir l’efficacité de l’équipement. Les modèles récents aux marques testées sont plus prometteurs.

Les modèles récents 

Il a fallu rénover les modèles traditionnels de toilette à faible débit.Si les toilettes ordinaires ont besoin de 12 à 18 l d’eau pour l’évacuation, les premiers modèles de toilettes écologiques consomment environ 3 à 6 l d’eau suivant que le déchet soit  liquide ou solide. Ce qui semble intéressant pourtant le système d’évacuation est inefficace.Le siphon et la conduite d’eau dans la tuyauterie s’obstruent rapidement. Depuis les années 1980, la conception des toilettes à faible débit d’eau a été révisée. La nouvelle version est dotée d’un mécanisme plus simple et témoigne plus de performance avec 4.5 à 4.8l de consommation d’eau. Elle permet d’économiser des milliers de litres d’eau par an. L’ouverture entre le réservoir et la cuvette fut agrandie, pareille pour celui du siphon à la base de la cuvette. Ce qui a permet  un flux d’eau plus puissant qui  procure un meilleur nettoyage de la cuvette et une évacuation efficace. Lors de l’achat de sa toilette écologique, il faut toujours  opter pour  un équipement délivré par des fabricants renommés et avoir une certification afin de s’assurer la disponibilité des pièces de recharge.Trouver les pièces de rechange n’est pas facile, voire inexistant, pour les appareils sanitaires non certifiés.C’est un problème très fréquent sur l’achat des WC.Pour mieux choisir une toilette à faible débit efficace et puisqu’il s’agit aussi d’un investissement, il vaut mieux faire appel à un plombier aguerri tel le plombier Plaisir.

Une efficacité testée

Un modèle récent ne certifie pas l’efficacité de la toilette à faible débit.  Les professionnels ont trouvé un commun accord d’attester l’efficacité des produits. Plus de deux tiers de fabricants ont adhéré à cette organisation. Le test est destiné à mesurer la performance d’évacuation des déchets solides en un seul coup. Le résultat est porté à la connaissance du public dans le rapport du  Programme Maximum Performance du Testing of Popular ToiletModels (MaP). En outre, la vérification de l’étiquette du programme Water Sense est nécessaire. Elle assure  la capacité de la toilette à évacuer au moins 350 g de déchets à chaque déclenchement du jet d’eau. Une performance largement suffisante pour répondre aux besoins des foyers en général. Puisque normalement, 150g de déchets sont chassés à chaque usage de la toilette. Alors un modèle qui est passé sous le test de ce programme de protection de l’environnement est classé performant. Seulement, il importe encore de faire attention sur l’installation de ce type de toilette et de se reporter aux recommandations et critères pour choisir une cuvette de toilettes. La solution à faible débit requiert une forte inclinaison. Ce qui écarte la pose dans un sous-sol équipé d’une tuyauterie d’évacuation ancienne. La rouille et les saletés qui se sont incrustées dans les canalisations rendent difficile l’évacuation. L’idée de réduction d’eau ne correspond pas à l’absence de dénivellation. Le risque d’obstruction des canalisations est grand.