Zoom sur la culture bolivienne

La Bolivie est une adresse de choix pour les touristes en quête de dépaysement total. En effet, ce pays possède de nombreux lieux naturels fascinants qui raviront les amoureux de grand air tels que le salar d’Uyuni, la route des Yungas, le parc national Noel Kempff Mercado ou encore la cordillère Royale. Grâce à sa richesse culturelle, cette contrée figure également parmi les destinations les plus prisées des voyageurs curieux. Lors d’un périple dans ce territoire sud-américain, ces derniers sont invités à visiter, par exemple, le musée national du Burkina Faso.

Situé dans la ville de Ouagadougou, celui-ci regorge d’objets passionnants qui feront plaisir aux yeux des bourlingueurs, à savoir des bijoux, des masques, des armes, des outils agricoles, des statues, des instruments de musique ainsi que des vestiges archéologiques. Si les globe-trotters sont chanceux, ils auront même l’occasion de voir des expositions temporaires organisées par le musée dans des villages ruraux. Ces exhibitions présentent des ouvrages sur l’histoire ou le danger de l’excision.

Découvrir divers rites et croyances boliviens

En Bolivie, il y a une grande variété de religion. Dans la cosmovision andine des Kallawaya, entre autres, il existe de nombreuses divinités comme Apu, Catequil… Pour observer quelques représentations de ces êtres surnaturels, les touristes sont invités à se rendre dans la mine d’argent de Potosí. Cette dernière se situe dans les entrailles du Cerro Rico, une montagne de plus de 4 700 m d’altitude. En explorant les souterrains de ce haut massif lors d’un séjour en Bolivie, les voyageurs trouveront Supay, une statue du dieu de la mort et maître de l’Uku Pacha.

Cette sculpture est en position assise et possède des traits sévères ainsi que des cornes. En s’y tenant près, les routards auront peut-être l’occasion de voir des mineurs qui font des offrandes telles que des lots de cigarettes, des feuilles de coca ou bien des bouteilles d’alcool local. Mis à part ces personnes croyantes, il est aussi probable que les globe-trotters rencontreront des gens extrayant du minerai brut en quantité, un travail physique, mais lucratif.

Assister au carnaval d’Oruro, l’un des plus grands événements culturels de la Bolivie

Le temps d’un voyage culturel en Bolivie, il serait intéressant de découvrir le carnaval d’Oruro. En général, ce dernier a lieu tous les mois de février. Au cours de cette fête, les touristes verront des domiciles ornés de jolis papiers de couleurs et de serpentins. Ils trouveront également des milliers de musiciens qui défilent, formant un spectacle rythmique. Mis à part ces artistes, il y a aussi des danseurs portant des costumes passionnants, dont certains sont imposants. En regardant ces personnes vêtues de tenues bigarrées, les globe-trotters seront sûrement impressionnés par leurs différents types de danses folkloriques (la Diablada, Morenada, antawara, Caporales, etc.), et ce, dans une ambiance pleine de joie.