Comment s’engager dans l’humanitaire ?

Guerres et conflits, catastrophes naturelles, famines et malnutrition, accès l’eau potable, pauvreté, violation des droits humains et plus particulièrement des femmes et des enfants, éducations… Les défis de l’humanitaire sont plus nombreux que jamais, certaines problématiques étant nettement amplifiées par le réchauffement climatique, la pandémie de coronavirus ou encore le djihadisme. Mais sans aller à l’autre bout du monde, certaines questions se posent également en Europe avec des crises sociales. Vous avez à cœur d’agir, d’aider les populations dans le besoin en France et à travers le monde ? En un mot vous souhaitez vous engager dans l’humanitaire ou la solidarité humanitaire ? Voici quelques pistes pour agir.

Apportez votre soutien financier aux acteurs de l’humanitaire ?

La question financière des humanitaires et des ONG n’est pas nécessairement l’aspect le flux attrayant de l’engagement humanitaire, et l’on se sent parfois dérangé par les volontaires en quête de donateurs qui viennent à notre rencontre dans les rues des grandes villes. Pourtant, la dimension économique est, comme dans toute organisation, le nerf de l’engagement humanitaire, et si les ONG associations en viennent à nous solliciter par courrier ou dans la rue, c’est justement parce qu’elles peinent parfois à trouver les fonds dont elles ont besoin pour venir en aide aux populations.

Vous n’avez ni le temps ni l’expertise pour vous engager physiquement dans l’humanitaire ? Peut-être avez-vous les moyens financiers de soutenir une cause qui vous tient à cœur ? N’hésitez pas à vous renseigner, à consulter les actions des associations et ONG qui interviennent sur ces questions, à vous renseigner sur le sérieux et la qualité de leur engagement. Le cas échéant, vous pourrez faire un don ponctuel ou devenir donateur régulier.

Devenez volontaire et acteur de terrain

Si l’imaginaire commun envisage souvent l’humanitaire à l’autre bout du monde, en soutien aux populations sur des zones de guerres ou des zones de crises, l’engagement humanitaire et la solidarité se joue aussi très souvent à quelques kilomètres seulement de nous.

On connaît évidemment Les Restos du Cœur, Action Contre la Faim, la Croix Rouge, France Terre d’Asile, etc. Les associations ne manquent pas et sont généralement présentent sur l’ensemble du territoire et régulièrement à la recherche de bénévoles. Vous pouvez ainsi proposer votre temps, vos compétences, votre expérience et ainsi vous investir selon vos possibilités.

Découvrez ainsi le site francebenevolat.org qui favorise la mise en relation entre associations et bénévoles.

Notez également que des dispositifs permettent plus particulièrement aux jeunes de s’engager sur des projets encadrés par les États européens, via par exemple le Volontariat de Solidarité International (VSI) ou le Service Civique Européen (SVE).

Devenir professionnel de l’humanitaire et de la solidarité internationale

Bien évidemment, les associations et ONG ne s’appuient pas uniquement sur les dons en l’engagement de bénévoles, mais ont également besoin de l’expertise de professionnels des questions humanitaires. Certains sont ainsi spécialisés dans l’organisation, la coordination et la conduite de projets humanitaires. D’autres apportent une expertise spécifique tournée vers les besoins humanitaires comme cela peut-être le cas de médecins, d’ingénieurs agronomes, de logisticiens, etc.

Il existe ainsi des formations supérieures permettant de préparer les futurs professionnels de l’humanitaire. De même, les cursus experts proposent parfois des spécialisations sur les questions humanitaires. C’est le cas de certaines facultés de médecine ou d’école d’ingénieurs qui forment ainsi des professionnels à même de répondre de façon efficace et opérationnelle aux besoins de l’humanitaire.

Vous souhaitez vous engager au service d’un projet et d’une cause humanitaires qui vous tiennent à cœur ? Selon votre disponibilité, vos moyens ou vos compétences, il existe assurément une formule qui pourra vous permettre d’agir. N’hésitez pas à vous renseigner et à vous rapprocher des organismes pour proposer votre aide, quelle qu’elle soit.