Les essentiels à savoir sur les stations d’hydrogène

L’utilisation de l’hydrogène (H) dans le secteur automobile est une véritable innovation verte pour la mobilité du futur. 2021 est l’année marquante du développement de la filière avec 142 stations d’hydrogène mises en service dans le monde. Aujourd’hui, on en compte plus de 685, dont 61 en France, un chiffre qui n’est encore rien contrairement aux bornes de recharge électrique qui dépassent les 54 000. Découvrez dans cet article plus d’informations sur les avantages de l’hydrogène ainsi que le fonctionnement des stations d’hydrogène.

Pourquoi l’hydrogène ?

En une phrase, l’hydrogène est le carburant d’avenir. Sa conception avec des énergies renouvelables ne présente aucun carbone. En d’autres termes, votre voiture à hydrogène n’émet pas de CO2, mais uniquement de l’eau lorsqu’elle roule. C’est donc une énergie verte exceptionnelle contribuant à la santé de notre planète. Autre avantage, l’hydrogène se trouve partout en nombre illimité dans notre environnement : gaz, eau, pétrole, biocarburants, etc. Ceci dit, une pénurie d’hydrogène s’avère impossible dans les prochains siècles à venir. Cet élément chimique se transporte aisément dans des réservoirs du fait de sa légèreté contrairement à l’électricité par exemple qui nécessite une infrastructure imposante comme les batteries. Enfin, sa production peut se faire localement puisqu’il est partout autour de nous (70% de la matière dans l’univers). Chaque pays aura donc son propre fournisseur interne, un avantage logistique et financier majeur !

Fonctionnement d’une station d’hydrogène

La conception d’une station hydrogène est très semblable à une station classique à essence, toutefois, elle présente plusieurs atouts révolutionnaires. Ses pompes servant à acheminer l’hydrogène traité dans le réservoir de votre véhicule disposent d’une technologie infrarouge capable de communiquer avec l’ordinateur de contrôle du carburant de votre véhicule. Il est donc possible d’avoir des informations instantanées et précises sur la pression du réservoir, la température ambiante ainsi que les niveaux de remplissage. Sachez que l’unité de remplissage pour l’hydrogène est le kilogramme d’hydrogène et non le litre. Pour s’approvisionner en hydrogène, ces stations se basent sur des techniques de production novatrice comme le reformage à la vapeur et l’électrolyse. Pour faire simple, les stations-service à hydrogène compriment la matière puis la refroidissent avant de l’acheminer dans leur réservoir. L’équipement pour ce processus se trouve bien évidemment en sous-sol.

Les tarifs des voitures à hydrogène et le kilo aux stations-service

Les voitures à hydrogène sont encore rares sur le marché. Les plus connues sont la Hyundai Nexo, la Toyota Mirai, la Honda Clarity Fuel Cell, la BMW iX5 hydrogène et la Mercedes GLC F-Cell. Leurs prix varient entre 55 000 et 80 000 euros selon les modèles. Pour faire le plein de ces voitures (6 kg environ), il faut débourser dans les 10 à 15 euros le kilo.

Bref, nous sommes qu’au début de l’ère station d’hydrogène en France, leur nombre sera en constante croissance vue la potentialité de cette énergie verte. Pour le moment, si vous devez recharger votre voiture à hydrogène, vous devez faire quelques recherches sur votre GPS ou sur internet pour trouver des stations.