Tout ce qu’il faut savoir sur l’avocat en droit de la santé

Les avocats en droit de la santé sont reconnus pour régler les litiges médicaux entre un professionnel de la santé et un patient. Mais le champ d’application de ces avocats est beaucoup plus large. Le domaine de la santé étant rattaché étroitement au droit public, ce professionnel intervient dans différentes conjonctures. Voici tout ce qu’il faut savoir à ce propos.

Qu’est-ce qu’un avocat droit de la santé ?

Le métier d’avocat est avant tout une profession libérale. Il ressemble à tous les autres avocats. Cependant, il possède, en plus, des compétences spécifiques. Il traite tout ce qui est en rapport avec le droit de la santé, ainsi que les questions qui tournent autour : les activités liées à la santé, la délivrance des actes de soins, la responsabilité médicale, la responsabilité liée aux produits de santé, la protection de la santé publique… Par exemple, il intervient pour faire valoir les droits des patients lors d’un dommage corporel.

Il faut noter que les patients et les professionnels peuvent tous recourir à un avocat droit santé. C’est-à-dire que ce professionnel intervient en faveur d’une personne malade, mais aussi pour le compte d’un médecin ou d’un chirurgien. La liste des personnes et des institutions pouvant faire appel à ce type d’avocat est longue. Il s’agit notamment des établissements de santé, des industries pharmaceutiques, des instituts de recherche, des laboratoires d’analyse ou encore d’un groupement hospitalier. Le domaine d’intervention d’un avocat spécialisé dans le droit de la santé est ainsi très vaste. Il existe aussi de nombreux cas précis où il est pertinent de solliciter ses services.

Dans quels cas faire appel à avocat droit de la santé ?

Le cas le plus fréquent nécessitant l’intervention d’un avocat en droit de la santé est un litige entre un professionnel de la santé et un patient. Dans une situation pareille, l’avocat va se charger de la défense des victimes. En effet, tout le monde peut être concerné par une erreur médicale. C’est le cas des interventions chirurgicales qui engendrent une paralysie temporaire. Les traitements médicaux inadéquats occasionnant d’autres maladies ou encore une erreur médicale durant un accouchement provoquant des séquelles irréversibles sur le nouveau-né sont d’autres erreurs médicales fréquentes. Celles-ci sont parfois dues à une négligence, un manque d’attention ou un manque de professionnalisme de la part des praticiens.

Une victime d’aléa thérapeutique peut porter plainte ou se contenter d’un règlement à l’amiable. D’ailleurs, un avocat droit de la santé propose cette alternative en premier pour régler ce genre de problème. Si cette première tentative ne porte pas ses fruits, l’avocat enclenche les procédures pour faire un procès afin d’obtenir une indemnisation. Tous les professionnels de santé peuvent faire appel à ce type d’avocat. D’autre part, un laboratoire d’analyse doit être informé des dernières réglementations en vigueur. Un avocat en droit de la santé est aussi appelé à jouer le rôle de conseiller juridique, notamment en matière de création d’un établissement de santé. Enfin, on peut faire appel à cet expert pour réaliser un audit juridique au sein d’une coopération hospitalière.